19 mars 2017

Drame de la solitude

À la Comète, ils passent du Chuck Berry en boucle. Vive ce bistro. 

Pendant ce temps je discutais avec la "vieille Monique". Celle que le gros Loïc sautait à l'occasion. Elle habite à 100m de la Comète. Moi aussi mais à 200m d'elle. Deux facettes d'un même quartier. J'habite du côté riche. 

Elle m'a parlé de sa vie. Ses parents sont morts. Sa sœur aussi. Du coup, il n'a plus qu'un neveu comme "héritier". Elle pleurait parce qu'il ne l'appelle jamais. 

Elle m'a dit qu'elle allait au bistro pour voir des gens (ça fait vingt ans que je la connais, elle est chiante mais ce n'est pas une pochetronne). Sinon elle ne voit personne. Remarque ! Je suis un peu pareil. Mais j'ai des potes, pas elle. 

Misère.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !