23 juillet 2016

L'art du pain

http://www.franceculture.fr/emissions/ne-parle-pas-la-bouche-pleine/c-est-si-bon-de-saucer

Cet article de France Culture parle d'un bouquin et rappelle comment il est bon de saucer et comment des imbéciles ont déclaré que c'était contraire aux règles du savoir vivre. Je n'ai pas lu le livre et l'article de suffit en lui-même. Débrouillez-vous. C'est Ménilmuche qui l'a partagé dans Facebook. 

Je voudrais revenir sur un point TRÈS important. Pour sauver, il faut du pain blanc. De la baguette est l'idéal et couchions les pains spéciaux. 

Ils sont devenus à la mode depuis une dizaine ou une quinzaine d'années, ces pains spéciaux, ces baguettes traditions,... Ils sont défendus par des bobos, croyant à un retour aux sources, au pain de nos grands parents, aux produits naturels n'utilisant pas d'artifice pour paraître purs. Tout cela n'est qu'une grosse connerie. Un vulgaire mensonge. Google et Wikipédia sont vos amis pour vérifier mes dires. Nos grands-parents et leurs grands-parents mangeaient du Ain blanc. Parfois, il mangeaient du pain de seigle parce que c'est si bon avec du beurre pour accompagner les fruits de mer. Parfois, ils mangeaient du pain d'épice, c'est si bon (notamment avec le foie gras, mais ça, c'est mon côté bobo). 

Les ains spéciaux qui n'ont rien de spéciaux existent depuis la nuit des temps, avant le pain blanc, c'est vrai, mais ils ont été remis à la mode par des industriels de la boulangerie pour vendre plus cher. Les bobos, dont toi, cher lecteur, probablement, sont cons. Ils acceptent de payer plus cher une baguette estampillée de qualité parce qu'elle est produite à partir d'une farine plus facile à faire. On marche en plein délire. 

Notons bien qu'avec ce genre de billets, je devrais avoir des tonnes de réactions négatives dans les réseaux sociaux. Forcément, tous les gugusses se sont fait baiser par les industriels et ont tendance à conchier les pauvres qui n'ont pas les moyens de payer 1€20 la baguette. L'adoration du pain spécial est un marqueur social pour péter plus haut que son cul. 

Je vais faire un aparté. On admettra assez facilement que le pain est meilleur quand il est frais. Qu'il soit blanc ou spécial. Il y a un tas d'abrutis qui achètent le pain en boulangerie par snobisme et qui le mangent pas frais. Le pain d'hypermarché frais est évidemment bien meilleur mais c'est tabou. Le pire étant en Bretagne où le pain de supermarché est systématiquement meilleur que le pain de boulangerie, ce qui n'est pas le cas dans la plupart des régions de France, notamment à Paris. Mais la Bretagne est pleine de cons à principe qui ne veulent acheter que du pain en boulangerie. Ils feraient mieux de consulter des Parisiens en vacances en Bretagne. Ce que j'ai fait. Et ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Le pain industriel est à chier. 

Revenons à nos moutons. Le pain pour sauver. 

Imaginons que vous mangiez des moules préparées normalement. C'est une hérésie de préparer des moules autrement que marinières ou au naturel, avec quelques produits qui vous passent sous la main, genre vin blanc, oignon ou échalotes, persil ! Il n'y a que deux exceptions : les moules gratinées et les quiches aux moules (éventuellement avec des coques). Tout autre solution pour préparer des moules est à proscrire et à ranger dans la catégorie : truc de bobo. 

Revenons à nos moules normales. Disons avec un peu de vin blanc, pour faire gastro, et des oignons. Vous les mettez sur le feu (dans une cocotte, andouille) et attendez qu'elles s'ouvrent. 

Vous mettez sur la table avec de la baguette blanche et du beurre salé. Vos convives pendront un plaisir inouï à alterner moules et morceaux de pain beurré. Et ils auront une érection en plongeant leurs bouts de pain blanc dans le jus. 

Autre aparté : j'aime bien les moules frites mais, vu de Bretagne, c'est un truc de bobo, aussi. Je préfère le vrai repas de moules avec que ça, du pain blanc et du beurre salé. 

L'autre exemple est le pain blanc beurre avec les radis. Mais il y a moins à saucer. Ne manger jamais de sel avec les radis. Mangez du pain blanc avec du beurre salé. 

C'est un ordre. 

Dernier aparté : le pain blanc est bon quand il est frais. Le pain spécial est un truc de types qui n'aiment pas le pain et qui finissent par le manger le lendemain de l'achat. Il est alors meilleur que la baguette blanche, c'est évident. Mais cela ne vaut pas le surcroît de dépense. 

Je vais résumer : quand vous invitez des gens à la maison, n'achetez que de la baguette blanche (du pain de seigle avec les fruits de mer, notamment les huîtres, et du pain d'épice avec le foie gras pour accentuer votre côté bobo d'autant que le pain de mie industriel grillé a des limites). Si vous avez peur d'avoir des critiques, sortez un prétexte à la con (du genre : mon boulanger a raté sa fournée de campaillettes, elles étaient trop cuite et le pain de campagne ne m'attirait pas). 

Bon appétit !

2 commentaires:

  1. "Moules qui s'ouvrent , jus, érection", mais qu'est-ce que tu es en train de nous faire?

    RépondreSupprimer
  2. +1 malgré les coquilles , et oui et faut rappelle que le pain blanc, la baguette permet de faire des sandwichs et ce sans se mettre plein de farine sur les mains et ailleurs (indigeste en plus) et que ce sandwich peut être + sain qu'une saloperie sucrée-salée achetée chez **do ou ailleurs.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !