06 septembre 2016

Soirée de bistro (un mardi)

On a rarement vu autant de monde au comptoir, chez Francois. Une vingtaine de gugusses vient de débarquer du conservatoire. Presque tous boivent des pintes de 1664. Sympa. 

Un peu avant quand je suis arrivé, il y avait un groupe en terrasse. Certains sont restés, d'ailleurs. Pascal et la serveuse ne sont pas couchés. Et moi non plus par dommage collatéral. 

Un type bourré avec un bras cassé faisait chier tout le monde.  Il autre type bourré (un petit noir qui vient souvent et boit du Ricard) et Geneviève lui criaient dessus avec chapeau qui en ajoutait une couche. 

Geneviève se fâchait de plus en plus et demandait pourquoi Pascal le servait toujours alors qu'il faisait chier tout le monde. J'ai répondu bien fort que c'est elle qui fait chier tout le monde et qu'on devrait la virer. Ce que je pense réellement. 

Un autre type qui buvait seul au comptoir s'est cru obligé d'intervenir auprès du mec bourré. Alors je suis sorti, je l'ai écarté gentiment. Pascal m'a rejoint. Calmement on a convaincu le type de partir. 

Geneviève reste là à brailler et à raconter que je l'ai envoyée chier alors qu'elle voulait rendre service. L'autre andouille de petit noir (désolé, j'ai oublier son prénom) est calme en terrasse. 

Il reste 20 types au comptoir et une petite dizaine en terrasse.

1 commentaire:

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !