16 septembre 2016

Trois heures de retard

Un arbre est tombé sur les caténaires interrompant les trains entre Rennes et Vitré. Mais un des espèces de fils électriques est tombé sur les rails de l'autre côté et un TGV roulant dans l'autre sens a roulé dessus. Hop ! La panne. 

Le TGV suivant s'est arrêté mais n'a pas d'alimentation électrique pour redémarrer. 

La SNCF doit donc dépanner deux TGV ou, plus précisément, envoyer des motrices diesel de Rennes les chercher. 

Si j'ai bien compris... Mais la présence de trois TGV (les deux en panne et le mien) en si peu de temps me paraît suspecte. 

Toujours est-il qu'ils ont annoncé trois heures de retard et que je vais louper l'apéro. D'autant que je ne sais même pas s'il y a un car, à cette heure tardive, entre Saint Brieuc et Loudéac.  

4 commentaires:

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !