06 octobre 2016

Nous avons rendez-vous à la cantine !

Tous les trois ou six mois, il y a une réunion dans la tour avec les entreprises qui ont un contrat avec le RIE. Les salariés de ma boite sont consultés pour les sujets à aborder. Un collègue a répondu hier et, en prenant le métro le soir, je me suis rappelé de son mail. J'ai alors décidé d'en ajouter une couche (mais j'ai choisi de m'envoyer un mail à mon adresse perso pour pouvoir me relire à tête reposée). Au bout de quelques mots, je suis rentré en "mode Jégoun" (ce matin, j'ai donc décidé de ne pas envoyer ma réponse pour différentes raisons dont le fait que je ne voulais pas donner l'impression de dénigrer une personne en particulier - Grosse Lyonnaise de surcoit ; le sujet n'étant pas là). 

Je vous la livre en masquant les prénoms (mais je précise qu'il m'arrive de faire preuve de moins de retenue et d'envoyer ce genre de mails au bureau) :

Bonjour,

Tout à fait d'accord avec C. notamment sur la température dans la salle mais pas sur le prix. 

Des bons points pour les desserts (on peut faire critique mais compte tenu du faible nombre de clients, soyons gentils). Les entrées préparées (présentoir de gauche) pourraient être plus variées. 

Cela étant, n'oublions pas la remarque que tout le monde a à la bouche mais n'ose pas formuler à cause d'une retenue à l'honneur de tout le monde. Disons que l'accueil à la caisse pourrait être plus aimable et efficace. 

Je veux bien qu'on ne me dise pas bonjour et bon appétit quand il n'y a pas de jeune stagiaire en formation. Je veux bien qu'on ne me donne plus de serviette en me tendant le ticket. Je veux bien être obligé de porter mon plateau dans la file parce que les machines à café sont juste devant la caisse puis le poser en urgence, sortir mon badge, le passer sans qu'on ne me dise quand le faire en me faisant engueuler quand je le passe trop tôt tout en récupérant ma serviette, mon ticket, en rangeant mon badge et en portant mon plateau. Je veux bien me faire engueuler quand je recharge mon badge à la caisse alors que j'aurais dû le faire à la borne alors qu'il ne passait pas (il me semble pourtant être un peu spécialiste de l'acceptation des cartes y compris sans contact avec la norme 14443 ou 5 que je cite de mémoire ce qui est l'intérêt d'être expert généraliste : se vanter de n'importe quoi). Je veux bien me faire aussi engueuler quand je signale une erreur de saisie parce que je nuis à la fluidité du service, tout en n'ayant jamais la preuve que ma réclamation est prise en compte (cela étant, je ne réclame jamais quand elle compte moins, soyons honnête). Je passe le piment vendu à la caisse, les entrées chaudes qui ne sont jamais disponibles à l'ouverture près de cette même caisse quand on mange de bonne heure (ce qui permet d'éviter les problèmes de machine à café, reconnaissons-le). 

Cela étant, je me demande s'il n'y a pas un léger motif de mécontentement. 

Et je ne supporte pas les problèmes de rendu de monnaie avec les visiteurs qui viennent nous voir (pléonasme) qui se font enguirlander parce qu'il n'ont pas l'appoint, qu'elle n'a pas de monnaie,... Parce que c'est moi qui leur ai suggéré de déjeuner là. 

À part ça, la dame quitte souvent ses fonctions pendant que je fais une pause devant la tour, vers 15 heures. Là, elle est charmante. 

P., bon courage !

Cordialement,
Nicolas. 

Envoyé de mon smartphone



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !