27 novembre 2016

@fhollande : fonce !


Cher François,

Ils sont tous devenus fous, y compris dans ce que l'on pourrait appeler un parti socialiste mesuré si on avait confiance en ces crétins. 

Mme Pinel se présente. Ton premier ministre aussi. Ils n'ont aucune chance. Ils sont fous. 

Ta stratégie est parfaite : tu vas laisser Valls couler Montebourg dont au sujet duquel tous les électeurs savent qu'il n'arrivera pas au second tour à cause d'andouilles comme moi qui, dans un moment de colère pourraient très bien voter Macron. 

Tu vas donc annoncer que tu ne seras pas candidat à la primaire. Peu importe qui la gagnera. Le bordel sera tellement énorme à gauche, que, quand tu annonceras ta candidature à ta propre succession, en mars, le vainqueur de la primaire sera obligé de se désister, ce que fera également Macron que tu as envoyé en franc-tireur. 

Devant une droite encore plus bête que la gauche vu qu'elle fera tout pour faire monter Marine Le Pen en droitisant un discours ce qui la fera baisser tout comme si ma tante en avait, tu arriveras au second tour et tu gagneras haut la main avec 50,001% des voix. 

Chapeau, l'artiste ! 

Ton dévoué. 
Nicolas. 

7 commentaires:

  1. C'est une très belle lettre. Cela dit j'aurais bien aimé un débat avec Montebourg...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. a force de tactiques, on en oublie le fond. Non ? Pourquoi donc un second mandat ?

      Supprimer
    2. Le fond est la porte ouverte à une droite dure. Je préfère une gauche molle que tu pourras qualifier de droite dans un pays où la vraie droite fera 65%.

      Supprimer
  2. Pff, préférer le candidat des banques Macron, ce petit technocrate à Montebourg qui lui a de bonnes idées. Faut pas être difficile ! Macron, un homme de droiche ou de gaute ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est Montebourg qui propose le rétablissement du service. C'est un réactionnaire pur jus.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !