01 août 2006

Le chat

Dans un précédent billet, je vous renseignais sur l'état de santé du beauf qui s'est fracturé le tibia et les Pyrénées, et il va falloir que j'ouvre un dictionnaire pour savoir comment s'écrit péroné atlantique.

Malgré ma réputation d'odieux pince sans rire, j'ai été pris d'une crise de fou rire à midi à la Comète. Le chat du beauf a décidé jovialement de sauter du quatrième étage en la présence de la copine qui assurait l'intérim...

Le chat s'est cassé la jambe. Et le voila dans une clinique vétérinaire.

Un partout.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !