03 juin 2006

Ah ! La charge !

Il y a une quinzaine de jours, j’ai constaté que ma banque me prélevait des frais de 0,90 euros pour les retraits faits ailleurs que chez eux.

Il faut dire que, comme je paye beaucoup de trucs en liquide, notamment les taxis quand je suis en déplacement pour le boulot, je fais huit ou dix retraits par mois, mais comme je ne suis pas spécialement pauvre je ne fais que des retraits de 100, 200 ou 300 euros. Mais ceci est du strict ressort de ma vie privée, ne nous étalons pas.

Il faut dire aussi que je n’ai pas de distributeur de billets de ma banque à côté de chez moi ou des lieux que je fréquente (sauf le PMU au bled).

Il faut dire aussi que je connais très bien le domaine des distributeurs en question, vu que c’est mon boulot, ce qui est aussi du ressort de la vie privée.

J’envoie donc un mail incendiaire à ma conseillère financière en développant beaucoup d’arguments. Elle me rappelle quelques jours après et développe les siens. Je lui rappelle les miens… On se fâche ! Normal ! Je n’ai pas à faire que des retraits de 600 euros pour faire plaisir à mon banquier. Elle voit donc ce qu’elle peut faire et va en référer à sa direction.

Il y a vingt minutes, elle me rappelle (j’étais dans mon bain, à force d’écrire des trucs dans les blogs, je suis un peu en retard à un rendez-vous avec M. Tonnegrande, on en reparlera ce soir dans le blog).

Et m’annonce qu’ils vont m’exonérer de charges sur les retraits.

Ca s’arrose ! De là à prendre une charge…

Je vous livre quelques astuces ou arguments :

- ne faites pas de petits retraits (votre banque préfère que vous fassiez quelques gros retraits plutôt que beaucoup de petits, ça leur coûte moins cher. Ceci pourrait nous amener des réflexions politiques, mais le sujet n’est pas là),

- n’hésitez pas à démontrer à votre banque que ce n’est pas compliqué d'en changer (il suffit d’ouvrir un autre compte et de basculer progressivement les trucs de l’un à l’autre),

- indiquez à votre banque que vous allez remplacer les paiements en liquide par des paiements en chèques (on verra ce qui leur coûte le plus cher),

- notez méticuleusement tous les frais payés pour rappeler à la banque ce que vous leur rapportez,

- soyez riche.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !