21 septembre 2006

Big bosse

Amis blogueurs du Kremlin,

Bicêtre a perdu une figure. Ou plutôt, les bistros de Bicêtre ont perdu une figure. Enfin, un client pour être précis.

Quand je passais prendre le café à la Comète le matin vers 8 heures, il y a quelques années il en était déjà à son onzième ou douzième verre de Sauvignon. Depuis le début, il était plus tardif et commençait plus tard, et par un verre de diabolo menthe.

Le soir, quand je rentrais de bonne heure, il était toujours là. Au sauvignon.

Peut-être que s’il avait bu du Muscadet, Charly ne serait pas mort ce matin. A l’hôpital de Bicêtre, bien sûr ! Je ne sais pas s’il avait quitté le 94270 depuis sa retraite !

Charly, vieux, petit, bossu, acariâtre, …

Je l’entends encore quand le vieux jacques (de 15 ans son cadet) entrait dans le bistro : « Ah ! Le voilà ce vieux con ! » ou quand il rentrait et que Jackie était là : « Ah ! Elle est encore là cette vieille taupe ! ». Et quand un client parlait au comptoir : « Qu’est-ce qu’il me fait chier ce con ! ».

Et quand je lui payais un coup : « Ah ! Voilà un homme qui est sympathique ! Tiens, patron, remets lui un verre ! ».

1 commentaire:

  1. J'en parlais là du vieux Charly :
    http://jegoun.blogspot.com/2006/05/voil-un-personnage-du-kremlin-bictre.html

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !