13 novembre 2006

Vous n'attendez plus personne ?

"On peut commencer "?

Ce matin, on a enterré le vieux Charly. Ce n’est pas qu’on avait une dent contre lui mais un mois et demi après son décès, il commençait à être temps.

Dans un précédent billet, je vous annonçais le décès en question, mais il a fallu attendre que les services concernés recherchent de la famille. Ils n’ont pas trouvé. En plus des croques morts, on était cinq. Jackie, Yvette, Jacques, Martin (je ne connaissais pas) et moi.

Imaginez le cimetière de Bicêtre, un 13 novembre à 11h45. Pas très froid, mais une grisaille et du vent… A pleurer, un cimetière deux semaines après la Toussaint. Les familles n’ont pas encore retiré les fleurs fanées.

Et moi, en costard, avec mes quatre vieux, plantés debout devant la tombe. Trois noms en lettres d’or, refaites dans la semaine : la mère, le père et le frère. Les voilà réunis, tous les quatre. Ca leur fera une belle jambe. Personne, pas de descendance, pour penser à eux. J’allais dire pour entretenir la tombe, mais ça n’est pas vraiment le plus important. Nous cinq, tous seuls, à se geler les miches.

J’en ai laissé trois au bistro en partant… Il faut bien que je retourne au boulot. Ils buvaient leurs grands kirs et vont oublier Charly. Moi aussi.

Alors, Mesdames, Messieurs, Blogueuses, Blogueurs, si vous passez au cimetière de Bicêtre, allez faire un signe à la neuvième tombe de la deuxième rangée de la neuvième section. Charles Ferrari.

Passé ce moment d’émotion, il nous faut bien recommencer à rigoler dans les blogs.

Mais pas aujourd’hui.

Jackie et Jacques ont accompli leur mission : organiser des funérailles décentes. J’ai accompli la mienne, je suis venu. Heureusement. 20% de la foule à moi tout seul.

Et 100% des billets dans les blogs à la mémoire de Charly.

3 commentaires:

  1. enfin des nouvelles du KB!
    solidarité avec mes amis d'l'aéro qui vont au cimetiere du KB un de ces jours grisatres.
    bon, moi c'est de la balle, j'bosse 50h par semaine pour le moment... (encore moins qu'Abdel, pour le moment aussi...) et en plus chuis content (trop fort!). j'passe bientôt, genre demain vers 19h.
    on s'raconte!!

    manu

    RépondreSupprimer
  2. Ca m'étonnerai que les Ferrari on les oublie de sitôt.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !