11 novembre 2006

Pincez-moi !

Gaël, sans doute bien aidé par son épouse, a décidé de se lancer dans l’élevage. Adressons-lui sans tarder nos plus tendres félicitations et diffusons les photos des enfants en question, bien que cela soit totalement prohibé par la loi.

Qui est Gaël ? Un visiteur du blog. Vous savez ? Celui qui signe Gaël. Un type grâce à qui j’ai pu monter mon premier site web car il a eu l’obligeance de me dédicacer la photo de sa main, que j’ai d’ailleurs diffusée aussi sur le blog, à une autre époque, quand je ne faisais que diffuser des bêtises alors que maintenant j’ai bien changé.

Qui est sa femme ? Je ne sais pas. Je ne l’ai jamais vue. Faut dire que, déjà, Gaël j’ai tendance à le voir rarement : il ne vient jamais à la maison et je décline toujours ses invitations par pure fainéantise. Tiens, même son mariage, j’ai esquivé, ce qui ne m’a pas empêché de diffuser bêtement les photos sur le site web. La première fois que je l’ai vu, c’était en 1984. Il était petit, et, je dois avouer que, moi-même, je n’avais pas encore la légère surcharge pondérale qui me caractérise. Enfin, pour vous dire que je le connais depuis quelques années…


Qui est sa femme, disais-je ? Je ne sais pas disais-aussi, mais je vais en faire une description assez précise. Soit elle est sourde, soit elle est d’une patience absolument incroyable pour vivre avec cet individu. Ou alors il en a une grosse, mais ce blog n’est jamais grossier et je vais m’abstenir. Vous pouvez toujours observer ses photos lors du mariage ci-dessus. Je parle des photos de Madame.

Qui est Camille ? Je ne connais pas non plus, ce qui ne m’empêche pas de diffuser sa photo allaitant une des jumelles grâce à un précieux accessoire. En fait, je sais qui est Camille. C’est la grande sœur. Je vais d’ailleurs la prévenir d’emblée qu’elle se méfie de ces odieux adultes qui vont lui confier la garde des petites pendant qu’ils iront folâtrer dans les champs ou se saouler en boîte de nuit.

J’ai bien dit des jumelles. Ceci a une explication. En fait Gaël fait assez rarement des enfants. Du coup, il les fait par deux. Ne lui jetons pas la pierre. Ni des grains de riz, c’est trop tard.

Voilà donc les photos d’Anna et Prune, nées respectivement, mais je ne sais pas dans quel ordre, à 0h24 et 0h27 le 25 octobre. Je suppose que le père n’a pas assisté à l’accouchement. A cette heure là, en principe, il dort.

Le 25 octobre, ce n’est pas de chance, c’est le jour de la Saint Enguerran, ce que m’apprend mon magnifique calendrier du Crédit Mutuel de Bretagne. Ca ne s’invente pas. Il faut que je change de banque.

Je disais donc, avant de tirer à la ligne pour mettre assez de texte pour diffuser les photos :

Félicitations !

4 commentaires:

  1. Je me suis empressé de garder ce joli post, comme ça Prune et Anna pourront dire à tout le monde qu'elles aussi (comme la main de papa) ont été les stars d'internet !!!

    j'espère que tu fêteras ça dignement chez Mouloud et Brahim (http://www.dailymotion.com/visited/search/naissance/video/x5s71_heineken-macarena), établissement de haut rang dont j'apprends la fermeture prochaine avec une grande émotion...

    Concernnant nos relations épisodiques, je tiens à rappeler que je t'ai aussi aidé à entretneir ta(es) forme(s) d'athlète en t'emmenant courir à Vincennes, non pas comme un bête canasson (animal qui ne peut pas se défendre en répondant à ce commentaire désobligeant, donc j'en profite) mais pour défendre les sans-papiers de Saint-Bernard... Je place ça habilement pour tenter de relancer ta candidature à la Présidentielle. En effet ce n'est pas Ségolène ou Nicolas que l'on verrait courir en tongs devant une meute de CRS abreuvés de bière. Ce dernier petit commentaire sur ces nobles représentants de l'ordre républicain est censé faire réagir ton visiteur de l'Assemblée Nationale, pour voir s'il contactera les RG pour mettre ton blog sous surveillance, si ce n'est déjà fait...

    Bon tout ça pour dire que j'apprécie beaucoup ton geste et que j'espère qu'on aura l'occasion de te présenter Prune et Anna en vrai

    à +

    RépondreSupprimer
  2. Il faut que je laisse ma fainéantise à la poubelle et que je passe à Tours.

    RépondreSupprimer
  3. Pas d'émotion sur mon blog. Merci.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !