01 janvier 2015

Innovons réveillons

C'est la première fois depuis 31 ou 32 ans que je ne passe pas le réveillon avec des potes. C'est la première fois depuis 31 ou 32 ans que je ne commence pas une année avec une légère ébriété. 

Tout est possible. 

A un moment, j'ai pensé me faire inviter. Cela aurait été possible, il m'aurait suffit d'aller prendre l'apéro au Théâtre, hier midi. Cela étant, je préfère passer une soirée seul qu'avec des inconnus. Le vieux décrit assez bien les raisons :

http://didiergouxbis.blogspot.fr/2014/12/gehenne-serpentins-cotillons-et-cephalee.html

Vers 19 heures, au décidé de sortir et suis allé au PMU. Bonne ambiance mais avec des gens qui avaient décidé qu'il fallait faire la fête. J'ai fui. Prévoyant, j'avais fait quelques courses pour améliorer l'ordinaire. J'ai bien bu une flûte de Champagne à la maison mais j'ai eu la flemme de me mettre aux fourneaux. Au lit !

Du coup, je me demande si je suis le seul type au monde à etre sorti tous les soirs de l'année sauf le dernier jour. 

9 commentaires:

  1. Pas la plus légère ébriété, tu m'inquiètes ... t'as pris ta température ?
    Mais Bonne Année, quand même !

    RépondreSupprimer
  2. Même plus foutu de faire un lien correct ! Quelle pitié…

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Nico !

    Après t'avoir lu, je me suis dit "Comme quoi tout est possible !" :o)

    Bises !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Dommage; si j'avais su je t'aurai appelé, Tu aurais passer un bon réveillon en ma compagnie sans maux de crâne je te promets ...:)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !