21 décembre 2015

Il y a une vie après Automatic for the people











Je l'ai dit 2365 fois dans mes blogs : j'étais (et reste) un grand fan de REM mais je dois avouer que, quand ils ont sorti Automatic for the people avec le sublime Everybody Hurts, je pensais être arrivé à un sommet, jamais démontré. De fait, les albums suivants avaient commencé à me gonfler et je m'étais détourné de la chose. Dépasser Everybody Hurts et, d'une manière générale, tous les album jusqu'à celui était impossible. Alors tant pis...

Jusqu'à ce que j'entende Oh my heart, à la Comète. C'était la voix de Stipe et je ne connaissais pas le morceau. Le patron s'est évidemment foutu de ma gueule. C'est extrait du dernier album.
 

2 commentaires:

  1. Ah oui. Automatic For The People fait partie de ces disques dont je ne me lasse pas. Murmur a gardé son charme, également. En revanche, je pense n'avoir écouté aucun de leurs nouveaux albums depuis 20 ans; je croyais même qu'ils avaient jeté l'éponge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Murmur est un phénomène ! Et je me glorifie de l'avoir eu quelques mois après la sortie. L'album après Automatic... (Up ?) était mauvais donc j'avais laissé tombé la suite jusqu'à la sera-t-il du groupe que j'ai pourtant suivi jusqu'à la séparation mais comme s'ils ne sortaient plus d'album.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !