27 mars 2016

Tontons flingueurs

Ce film est évidemment le meilleur de tous les temps. Je me demande d'ailleurs pourquoi des imbéciles en sortent d'autes. A la limite, il sortirait aujourd'hui, il passerait pour le navet de l'année. Ce film est suffisant. Il suffit à lui-même. Et il me suffit. Les gens sont des cons. 

Je me rappelle une histoire, en 1994.  Mon souvenir est très précis. C'était un mardi. J'avais ramené en voiture un copain de Bretagne à Paris. J'ai oublié son nom et pourquoi je ne rentrais qu'un mardi. Gaël, s'il est en forme pourrait me le rappeler. Il devait prendre l'avion le lendemain pour Prague. Évidemment, on parle dans la voiture et il commence à me titiller pour aller faire la fête dans Paris. Je refuse et il insiste. J'avais des arguments. A boire à la maison et les Tontons flingueurs à la télé (et le fait que bossais le lendemain). 

Il ne connaissait pas le film. On l'a regardé ensemble en sifflant deux ou trois litre de vin (pour la soif). Il était plié de rire. Moi aussi. 

Nous sommes vingt ans après. Des gens appellent à voir ce film alors qu'ils le conchiaient à la sortie et vingt ans après. 

Honte sur eux. 

1 commentaire:

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !