24 avril 2016

Crise de la cinquantaine

Je ne remercie pas les dizaines d'imbéciles qui m'ont souhaité un bon anniversaire dans Facebook alors que je ne les connais pas. Ce sont des imbéciles. 

Je remercie les copains qui étaient au KDB, surtout Gildan, Jeff et Christian. Les braves gens que je ne connais que des réseaux sociaux mais que j'arrive à identifier. Les copains de Loudéac. La famille. 

Le producteur, le réalisateur...

Tout's ceux qui sont venus, qui m'ont envoyé un SMS. 

Dont Yann Savidan, qui m'a tiré du lit samedi matin par son message auquel j'ai répondu immédiatement et qui m'a ensuite tiré du lit par un appel car il était surpris que je n'ai pas répondu à son SMS. 

Et on devrait être content de vieillir. 

4 commentaires:

  1. Salut mon Nico, je ne vais pas te dire que je suis désolé, parcelle que je ne le suis pas. En revanche, je te demande de m'excuser de t'avoir enlevé des bras de Morphée. Cependant, ce n'est pas parce que tu rentres dans la cinquantaine qu'il faut prendre des mauvaises habitudes et faire une grasse matinée jusqu'à 8h le samedi matin. Un peu de tenue dans le jeu de boules, nom de Dieu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non. Ce qui m'a fait rigoler c'est que tu m'appelles parce que je n'avais pas répondu à ton SMS (craignant que je ne l'ai pas reçu) alors que je t'avais répondu.

      Supprimer
  2. Yann a eu raison de te réveiller, il ne faudrait pas que tu t’encroûtes alors que tu fais déjà la grassmat toute la semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement. La semaine de dors par fainéantise. Le week end pour me reposer.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !