11 juillet 2022

Lobe - jour 6

 Pas grand chose à raconter ce soit dans la mesure où j’ai déjà tout dit dans Facebook ou presque. On va broder quand même : c’est peut-être la journée la plus importante depuis mon admission. Mon drain a été retiré ce matin. Outre une source de douleur en moins, c’est la liberté retrouvée vu que je peux me déplacer sans trimbaler l’espèce de caisse où il se purge !

Imaginez rien que le moment du coucher. Déjà, il me fallait attendre le plus tard possible pour que la température ambiante baisse avant de fermer la fenêtre pour éviter les bruits de la ville. Il me fallait me lever, aller jusque au lavabo pour y déposer le pichet d’eau à remplir pour la nuit, passer à la fenêtre pour fermer le store (il faut les deux mains), pisser un coup et tout ça le tout en portant cette espèce de caisse que je ne peux plus encaisser. 

Dans la journée, j’ai pu aller me promener dehors. Je ne suis pas bien endurant (je m’essouffle un peu et, surtout, j’ai une vague appréhension : celle de ne pas pouvoir tenir jusqu’au prochain endroit où je pourrais aller me reposer). Selon mes calculs, mercredi, je pourrais aller au bistro du coin. 


2 commentaires:

  1. Selon mes calculs, mercredi, je pourrais aller au bistro du coin.

    Oui parce que à la cafète, la bière, s'il y en a, ne doit pas être bien terrible...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus, ils m'ont viré le mercredi matin... Et il n'y a que de la 1664 sans alcool (ce qui n'est pas spécialement mauvais mais de là à en boire...).

      Supprimer

La modération des commentaires est activée. Soyez patients !