16 février 2010

Ben alors, @mrsclooney et @julienwallen ?

Au moment où je voulais raccompagner Polluxe (jusqu’à la porte, hein !), en fin de soirée, Johnny le clochard tentait de se lever de son fauteuil, à côté de la porte de la Comète. Johnny remplace Simon le Clochard qui nous a quittés après 70 ans d’ignobles beuveries.

Je ne peux pas dire qu’il titubait vu qu’il ne tenait pas debout. Fabien Le Serveur en extra a dit : « Ah ! Il faut ramener Johnny ! ». Djibril a confirmé : « Oui ». Le patron aussi : « Nicolas, tu peux le ramener ? ». Moi : « Oui ».

Ainsi s'est terminée la soirée d'hier qui avait été décidée jeudi. Mrs Clooney était passée en coup de vent à la Comète. Comme elle était encore en région Parisienne cette semaine, je lui avais proposé de passer hier soir, à la Comète, pour dîner. Pendant le week-end, j’avais papoté avec Polluxe et Julien (mon barman chez Pearltrees) et leur avait proposé de passer également pour que nous mangions, tous les quatre. Tous les cinq avec Tonnégrande.

Seule Polluxe était là, hier. Nous avons donc dîné en tête à tête. Tous les trois, avec Tonnégrande.

C’était bien sympathique comme toujours.

Jeudi : KdB avec Marie et Yann.
Vendredi : KdB avec Marc.
Samedi : ah ! Rien !
Dimanche : KdB avec Julien Dray.
Lundi : petit KdB avec Polluxe.

Nous allons faire une pause. Je connais par cœur la carte de la Comète…

Johnny fait 1m60 et pèse au maximum 50 kilos. Je l’ai pris sous le bras. « Aheurg, c'est gentil Nicolas de me ramener chez moi » C’est la première fois que je ramenais un clochard chez lui, sous le porche, de l’autre côté de la Nationale 7, en face de la Comète. 50 kilos à bout de bras, c’est lourd. Surtout quand il exige de porter lui-même son sac Leclerc de courses (liquides) et de tirer lui-même sa valise à roulettes.

25 commentaires:

  1. mince mince mince, je n'ai écouté ton message que tard hier soir....
    je suis désolée
    :)

    RépondreSupprimer
  2. Tonnégrande, Polluxe et toi Nicolas ... un beau trio finalement ! ;o)
    Bises et bon mardi à toi !:o)

    RépondreSupprimer
  3. Mrs Clooney,

    Et la mémoire ? Ca sera pour une prochaine fois !

    Nancy,

    Oui, une bonne brochette ! Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  4. Johnny, ce n'est plus ce que c'était !
    :-))

    RépondreSupprimer
  5. Poireau,

    C'est pas Johnny be good mais Johnny picole.

    RépondreSupprimer
  6. Et l'autre feignasse de Polluxe, elle aurait pas pu aider à porter le machin bourré ?

    Ah, les filles, alors : dès qu'il est question de solidarité, y a plus personne !

    RépondreSupprimer
  7. Didier,

    Je crois qu'elle se demandait ce qu'il se passait...

    RépondreSupprimer
  8. Désolé taulier, désolé. C'est pour le bien de la nation, enfin euh de Pearltrees.
    La prochainef fois !

    RépondreSupprimer
  9. Mrs Clooney : ton excuse n'est pas valable ! Elève Clooney, vous me copierez 100 fois : " je n'oublierai pas d'aller à La Comète quand j'y suis invitée".

    Didier : tu sais ce qu'elle te dit la feignasse ;-)

    Bon sinon ce Johnny m'a fait pitié...

    Par ailleurs je confirme que les débits de boisson poussent à la consommation...
    Tiens j'ai aussi appris que la viande de La comète était halal

    RépondreSupprimer
  10. Tout n'est pas halal ! Mais une partie oui. La côte de porc, par exemple.

    RépondreSupprimer
  11. Cela devrait être précisé sur la carte.

    RépondreSupprimer
  12. Polluxe,

    Non pourquoi ? Le halal n'est qu'un rite religieux. Si tu n'es pas de la religion, tu t'en fous. Et je t'assure que commercialement, ça peut être un plus ! La viande est bien meilleure puisqu'en l'occurrence elle est achetée à la petite boucherie d'à côté et pas à l'industriel du quartier qui fournit les cantines scolaire ou à Métro comme pas mal de restau ou directement à Rungis, sans connaitre le fournisseur.

    RépondreSupprimer
  13. "Si tu n'es pas de la religion, tu t'en fous"

    Pas tout à fait, puisque si j'ai bien compris, on finance quand même ainsi les organismes de certification religieux.

    je vais le dire à Mémé Kamizole ! http://kamizole.blog.lemonde.fr/2010/02/14/quick-a-roubaix-completement-%C2%ABdinde%C2%BB/

    RépondreSupprimer
  14. "Si tu n'es pas de la religion, tu t'en fous"

    Pas tout à fait, puisque si j'ai bien compris, on finance quand même ainsi les organismes de certification religieux.

    je vais le dire à Mémé Kamizole ! http://kamizole.blog.lemonde.fr/2010/02/14/quick-a-roubaix-completement-%C2%ABdinde%C2%BB/

    RépondreSupprimer
  15. Nicolas,
    Sur ton blog, Nancy, elle me cherche ou quoi ?
    Tu veux la vérité au sujet de l'absence de mrsclooney : elle a peur de succomber !

    Tiens,
    Didier Goux s'est fait une nouvelle amie ?

    RépondreSupprimer
  16. Polluxe,

    Ce n'est pas nous qui finançons mais les commerçants qui se rajoutent des charges. Leurs prix sont fixés à la tête du client en fonction de l'offre et de la demande.

    Si le patron de la Comète vend sa côte de boeuf 19 euros c'est parce qu'il a des clients. Si son boucher lui vend ça, c'est que le boucher à des clients. Et si le fournisseur du boucher, à Rungis, vend ça, c'est qu'il a des clients. Et si l'abattoir vend ça à ce prix, c'est qu'il a des clients.

    Mais c'est bien l'abattoir qui finance... Pas nous.

    Tonnégrande,

    C'est son côté Guyanais, à Nancy.

    RépondreSupprimer
  17. Je ne suis pas convaincue. Ton raisonnement - un peu simple, ai-je l'air conne ? - vaut pour expliquer la loi de l'offre et de la demande ; quid de la TVA ?

    Or il s'agit bien d'une filière particulière avec taxe particulière : "Selon la DGCCRF, les associations islamiques « perçoivent une redevance au kilo de produit certifié halal... et collectent ainsi des fonds pour un montant non négligeable ». Source : http://archives.lesechos.fr/archives/2005/LesEchos/19349-49-ECH.htm

    Consommer halal revient à soutenir cette filière au même titre que consommer bio soutient la filière bio...

    RépondreSupprimer
  18. Polluxe,

    Quand tu achètes un produit quelconque, tu ne peux pas savoir où vont les fonds en fin de chaîne, de fournisseur en fournisseur de fournisseur. Quand tu achètes une paire de baskets, tu SAIS qu'elles sont probablement produites par un môme en Chine. Je préfère encore que le pognon que je dépense finance des machins religieux.

    La TVA est différente : elle est payée presque directement payée par le consommateur à l'état (le commerçant ne sert que de collecteur ce qui lui permet de déduire ce qu'il a payé lui-même de TVA à ses fournisseurs).

    En outre, le fruit de la TVA sert à payé des curés en Alsace, des écoles privées catholiques et l'entretien d'édifices religieux... Ca n'est pas plus scandaleux que de financer des organismes de certification de machins halal.

    Par contre, si ces organismes de certification font vraiment des bénéfices exorbitants, il convient que les services de l'état interviennent pour qu'une réelle concurrence entre les organismes existe pour la seule raison que ça revient à racketter les commerçants (et pas le client final...).

    Cela dit contrôler la concurrence revient à défendre le libéralisme, ce qui me pose problème (par contre, que l'état augmente les contrôles, dans ce cas, ne choquera pas les libéraux, ces andouilles).

    C'est un de mes vieux dada que tu me pousse à ressortir aujourd'hui : il faut que les organismes de certification soient étatisés... Pour un machin religieux, ça ne va pas être simple...

    RépondreSupprimer
  19. Nicolas,
    En bref,si je t'ai bien compris, en final et pour résumer,
    tes revendications portent sur les points suivants :
    que le bistro devienne un établissement public et non privé!
    que la bière soit exonérée de TVA et reconnue d'intérêt public!
    que polluxe deviennent également un produit reconnu d'intérêt public voire populaire!
    que La Comète obtienne la certification AOC!
    que les services de l'Etat, ces feignants, régulent enfin la concurrence et imposent le demi à 2,20 euros partout dans le Val-de-Marne, voire au niveau mondial, pour ceux qui boivent en voyage!
    que les fournisseurs arrêtent de faire chier le Patron de la Comète qui, en conséquence et du fait, pourrait le cas échéant opérer une modulation sur le prix des consos!
    que les Chinois retournent en Chine en embarquant des curés,ce qui serait un juste retour des choses et de l'histoire!

    Peux-tu développer ton point de vue ?

    RépondreSupprimer
  20. Je vais développer mon point de vue : à mon avis, tu es encore plus saoul que moi, ce qui relève de l'exploit.

    RépondreSupprimer
  21. ta réponse démontre ton incapacité à débattre sereinement et démocratiquement sur le fond et,
    comme disait Valery Giscard D'Estaing,
    je refuse de pareilles méthodes;
    Tu ne m'entraînera pas dans une polémique stérile que le peuple ne comprendrait pas, comme disait Ségolène

    RépondreSupprimer
  22. Tonnégrande,

    Les trolls ségolistes, c'est sur l'autre blog que je les envoie chier. Pas ici.

    Quant à Giscard, il n'est plus client de la Comète. C'est au petit relais qu'il picole dorénavant.

    RépondreSupprimer
  23. "En outre, le fruit de la TVA sert à payé des curés en Alsace, des écoles privées catholiques et l'entretien d'édifices religieux... Ca n'est pas plus scandaleux que de financer des organismes de certification de machins halal."

    Tiens tu me donnes envie de faire mon Didier : ça l'est moins... :-)

    Le plus simple comme toujours c'est la transparence vis à vis du client ; en matière de viande il y a la traçabilité qui oblige le restaurateur à afficher l'origine de sa viande.
    Pour les produits respectant un rite religieux cela est d'habitude affiché à l'entrée de l'établissement.

    RépondreSupprimer
  24. Polluxe,

    Oui, si le halal est un argument de vente, il l'affiche.

    Là, ça n'est pas argument de vente : il a juste la chance d'avoir une très bonne boucherie à côté de chez lui. En outre, pour trouver des boucheries pas halal, c'est de plus en plus dur !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !