03 février 2015

Grêlon

En allant déjeuner, je suis tombé sur un grêlon par terre. Enfin, je dis "tombé sur", c'est une façon de parler. Comme il a fait un temps splendide entre mon arrivée au bureau et ma pause, je suppose qu'il est tombé avant. Il n'avait pas fondu. 

Il est gros. Parole de spécialiste. 


Si je mets à ce billet "ce n'est pas grêlon de pédé", je vais passer pour un homophobe alors qu'il ressemble à une couille. 

Et j'ai des grosses mains. J'aurais du faire gynécologue. 


5 commentaires:

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !