04 février 2016

Au final, arrêtons juste les fautes de français !

Les fautes d'orthographe sont une chose sans compter les fautes que nous imposent les smartphones quand on raconte des conneries dans les réseaux machins. 

Cela étant, j'invite les gens qui utilisent le mot "juste" à vérifier sa définition dans le dictionnaire. 

Quant à la locution "au final", n'oublions pas que "final" n'est qu'un mot commun que lorsque qu'il s'applique à une œuvre musicale (le final d'un opéra). Pour le reste c'est un adjectif. Et encore, c'est "au finale". 

Vive les réactionnaires libéraux de gauche. 

Et n'oublions pas que la réforme de l'orthographe n'est pas faite par le gouvernement totalitaro-socialo-comministe mais par l'académie machin. 

10 commentaires:

  1. Faire une faute en voulant en corriger une autre : la chose qui conclut un morceau de musique est un finalE. "Final" n'est rien d'autre qu'un adjectif.

    RépondreSupprimer
  2. Au final je trouve juste que ton attaque est problématique. Ca va impacter mon moral et conséquentoirement je ne serai pas content.

    RépondreSupprimer
  3. Et la finale de la coupe de France? Et puis pourquoi ne pas utiliser "au final", puisque tout le monde comprend ce que ça veut dire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr ! Et pourquoi "à le final", puisqu'on comprend également ? Ou encore "au terminal" ?

      Sinon, essayez de ne pas confondre LE finale (terme de musique) et LA finale (terme de sport), ce sera déjà un bon début.

      Supprimer
    2. L'Académie nous rappelle ce soir que "l'usage est le législateur suprême".

      Supprimer
  4. Personne ne répond aux commentaires, ici ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il en reste sans réponse. Bougre de fainéasse. D'un autre côté...

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !