31 janvier 2016

Les 10 euros qui manquent

Odette me demande de lui prêter 20 euros. Je n'en avais que 15 sur moi. Je lui en prête 10, voulant garder un peu de liquide. Elle est déçue. Je lui dis qu'il n'y a pas de problème, que je repasse demain et lui file le complément. Elle m'explique qu'elle n'aura de sous avant samedi (le RSA), je lui dis qu'elle aura un prêt demain. 

Elle me laisse. 

Et je comprends. Elle a besoin des vingt euros pour acheter les invendus du marché pour bouffer jusqu'à samedi. Veille du nouveau marché. 

Je suis allé à la tirette. 

Je devrais en faire un billet sur le blog politique avec toutes les andouilles gauchistes à la mord moi le noeud qui passent leurs journées à donner des leçons. 

2 commentaires:

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !