15 janvier 2016

La reine Claude


C'est l'anniversaire de Tonnégrande. On n'avait qu'un seul gâteau : une galette des rois. J'ai eu la fève. Je l'ai choisi comme reine. 

On est cons, au bistro. Et fiers de l'être. 

24 commentaires:

  1. elle est jolie cette photo. sincèrement.

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. Deux prétendants pour un seul trône, n'allez pas aux chiottes ensemble

    RépondreSupprimer
  4. C'est de là que vient l'expression nauséabonde "roi nègre" ?

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une réputation de trou du cul, ça se soigne.

      Supprimer
    2. D'ailleurs, ce vieux fou passe ces journées à attendre pour vérifier que j'efface bien ces commentaires. Là il a mis moins de 10 minutes.

      Supprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un quart d'heure pile poil. Il est fou et me parle d'humour. Parce que si avoir de l'humour, il faut passer sa vie à attendre un commentaire...

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me fais encore tes adieux. J'espère pouvoir y croire.

      Tu as été un peu lent à intervenir, cette fois. Bonne sieste ?

      Supprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  10. Bon anniversaire en retard, et tout comme Juan, je trouve que la photo est belle.

    RépondreSupprimer
  11. Pour l'ami Nicolas, dialoguer, c'est censurer.
    Il a compris tout l'intérêt de l'échange d'idées sur internet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vais pas censurer ce message. Je vais y répondre : qui es tu trou du cul pour avoir la prétention que l'on puisse avoir envie de dialoguer avec toi ? Pauvre connard imbu de ta personne.

      Tu vas m'obliger à fermer les commentaires de mes blogs après avoir juré que tu n'y viendrais plus.

      On sait maintenant pourquoi tu restes. Tu n'as plus de pote, étant trop chiant. Tu n'as donc que ça à faire. Comme je te le disais l'autre jour : tu vas crever tout seul.

      Supprimer
    2. Tu n'as rien démontré connard. Un mois que tu me harcèles de commentaires et de mails sans rien démontrer, comme s'il était possible de démontrer le résultat des élections de 2017. Tu es le pire con que je n'ai jamais rencontré dans les blogs et surtout le type le moins poli, le plus prétentieux.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !