24 décembre 2014

Comment ne pas se faire piéger par l'alcool pendant les réveillons ?

On voir fleurir de plus en plus de conseils sur le thème : « comment ne pas être saoul à la fin d'un réveillon ? » C'est complètement con. A quoi bon se taper un réveillon si on ne peut pas prendre une cuite ? La vraie question est : comment ne pas se foutre la honte en étant plein comme une vache pour un réveillon ?

Une mise en garde s'impose néanmoins : si tu dois prendre le volant, tu ne bois pas, à part un verre de Champagne (par exemple), au tout début et un autre (encore par exemple), tout à la fin. Pas plus de deux verres. Sauf si tu es gros comme moi, tu as le droit à quatre. Tu ne laisses pas remplir ton verre pendant le repas. La solution idéale est évidemment de ne pas avoir à conduire (on peut toujours se débrouiller).

Procédons méthodiquement. Parmi les conseils, on nous dit : reposez-vous avant, mettez-vous au régime,... C'est une erreur ! Le repos : oui. Le régime : non. L'idéal : vous prenez une grosse cuite l'avant-veille et une petite la veille. Vous serez au top le jour J.

Néanmoins, on ne peut pas toujours picoler. Ou, du moins, on ne peut pas picoler toujours. Alors, vous picolez un peu, le jour J à midi, du genre 6 ou 7 bières. Pas plus, il faut dessaouler pour le soir. Pas moins, ça ne fonctionnerait pas. Il faut éprouver une légère ébriété à midi. J'ai bien dit : de la bière. C'est pour le volume de liquide. Ensuite, vous arrêtez complètement de boire jusqu'à l'apéro, sauf des petites gorgées d'eau si vous avez soif. C'est scientifique. Le midi, vous mangez relativement beaucoup et vous faites une bonne sieste.

Le résultat sera tel que, le soir, vous n'aurez pas envie de boire en début de soirée, vous serez patraque. Rassurez-vous, au bout du deux ou troisième verre, ça ira mieux. Je me répète mais tout cela est scientifique : je l'ai expérimenté pour vous. Ne me remerciez pas.

En fait, ce qui compte n'est pas de ne pas être plein mais de ne pas avoir honte, je le disais. L'idéal, pour cela, est que les autres soient plus saouls que vous. Votre conjoint vous en félicitera de même que les autres conjoints et vous aurez une chance de partouzer en plus.

En faisant en sorte de ne pas être en forme en début de soirée, vous allez essuyez les quolibets des autres et ils feront les fiers, ils vous pousseront à boire mais vous n'aurez pas soif, vous ne boirez donc que la moitié de vos verres et, eux, ils boiront les leurs entier, heureux de vous enterrez. Ils vont donc rapidement avoir une longueur d'avance sur la cuite. Vous, vous aurez récupéré et vous serez le seul à maîtriser la situation vu que vous serez le seul à savoir que vous avez entourloupé vos camarades.

Vous aurez gagné : ce sont eux qui feront des conneries et auront honte le lendemain. Ils devront faire profil bas devant leurs conjoints alors que le vôtre sera fier de vous.

Néanmoins, vous êtes là pour vous saouler. D'autant que traîner avec une bande poivrot commence à vous échauffer les oreilles. Il faut donc détecter le moment de la soirée – vers le fromage ? - où il vous faudra commencer à accélérer le rythme pour être sûr d'être saoul à votre tour et de ne pas avoir perdu la soirée.

Un dernier conseil: faites attention ! Il y a parfois des petits malins qui sentent qui ne tiendront pas toutes la soirée et vont donc humer le piège dans lequel ils sont en train de tomber. Ils vont donc arrêter de boire ce qui est absolument lamentable, à la limite de la tricherie, voire de la haute de la haute trahison. Essayez de les repérer et de ne pas les perdre du coin de l’œil non pas qu'il faille absolument les faire sombrer à nouveau dans l'alcool mais il faudrait éviter qu'ils ne récupèrent plus vite que vous ne vous saouler.

Vous avez tout compris ?

Sinon, je vais donner une autre solution mais qui ne fonctionne qu'avec des individus avec une légère prédisposition, notamment une légère surcharge pondérale et tenir un tantinet la marée. Dans ce cas, on commencera l'apéritif très fort, du genre six ou sept verre en une heure. Les autres auront pris le rythme et, normalement, devraient commencer à vomir avant le dessert.

Il existe une troisième solution : ne pas réveillonner. C'est tout à fait possible. Ce soir, par exemple, on va s'en foutre plein la panse sans appeler ça un réveillon...

Enfin, ne faites pas les marioles. Il y a bien pire que d'être plus saoul que les autres : tomber dans une soirée où on ne picole pas. Genre deux bouteilles de vin chacun, seulement.

19 commentaires:

  1. Barrique à deux pattes ! 😂
    Bon réveillon !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis déçue. J'avais ajouté un smiley qui rigole… Il s'est transformé en 2 points d'interrogation. Je me faire engueuler.

    RépondreSupprimer
  3. Bon ça c'est pas mal mais tu ne parles que des gens mariés ou en concubinage notoire, et les célibataires, qu'est qu'ils font ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben on se tape les grosses des mecs bourrés.

      Supprimer
  4. Pour ne pas me laisser remplir comme un con par mon beau-père qui est leveur de coude 20e dan, j'ai une petite astuce : je laisse toujours un peu de vin au fond du verre, comme ça 1. il hésite à me resservir, et 2. ça interdit les mélanges intempestifs. Du coup c'est mon beauf qui sert d'éponge, non pas que ça le dérange soit dit en passant. Hips !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai un meilleur truc : je remplis les verres. Les mecs ont peur...

      Supprimer
  5. Je vais bien suivre tes conseils, quoique je devrais être tranquille ce soir normalement.

    RépondreSupprimer
  6. J'ai tout noté scrupuleusement, me suis même fait des
    anti-sèches, :)

    RépondreSupprimer
  7. Ah c'est plus fun que les "comment perdre 20 kilos avant les fêtes/l'été" ou "comment être la meilleure suceuse de l'année" des magazines féminins. On sent l'expérience ! ;)

    RépondreSupprimer
  8. Heureusement que Fiso est là pour me rappeler de répondre. Enfin, elle est un peu chaude ce soir.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !