14 décembre 2014

Questions cuisine

Un petit tour chez Tambour Major m'a fait découvrir ce petit questionnaire culinaire. Onze questions, comme les onzes doigts de la main.

Let's go !


1/ Inaugures-tu une nouvelle recette quand tu as des invités ou préfères-tu la tester d’abord en solo (ou sur ta famille) ?
Je n’invite jamais personne… Je préfère le faire au restaurant. Je vais donc parler au passé… Je n’hésitais pas à essayer.

2/ Quand tu es en rade d’un aliment, tu vas chez le voisin pour être dépanné ou tu changes tes plans ?
J’étais assez bien organisé et j’ai un supermarché à 50 mètres.

3/ Comment préfères-tu la cuisson des œufs ?
En omelette baveuse… Mais j’aime bien toutes les préparations.

4/ Si parmi tes invités il y a des enfants, leur prépares-tu quelque chose de différent que ce que tu mitonnes pour les adultes ?
Je ne sais pas. Je n’invite pas d’enfants…
5/ Par rapport à ton enfance, y a-t-il des aliments que tu t’es mis à aimer, et au contraire d’autres que tu n’aimes plus ?
Je n’aime plus les ananas alors que j’adorais ça. Il m’arrive de manger du fromage alors que je refusais d’en manger (sauf du gruyère).
Je n’aime toujours pas les tomates ce qui est chiant (il y en a partout). Il y a des trucs que je n’aimais pas, comme les petits pois, que je n’ai jamais remangé.
.
6/ A choisir : du bio qui a fait le Tour du Monde pour rejoindre ton marché hebdomadaire ou des produits du terroir que tu vas chercher chez les producteurs du coin (avec juste un peu de pesticide, mais pas trop) ?
Je m’en fous.
7/ Regardes-tu les émissions culinaires «à la mode» ?
Non

8/ Quand tu vas dans un restaurant typique, tu commandes une spécialité ou un steak-frites (nan parce que j’en connais qui le font…) ?
Une spécialité.

9/ Es-tu un puriste des recettes régionales (clafoutis forcément à la cerise, far uniquement aux pruneaux, tarte flambée crème, lardons, oignons et rien d’autre…) ?
Pas du tout mais je considère certains trucs comme une hérésie. De la choucroute de poisson, par exemple.

10/ Penses-tu que les knackis Hert* soient réellement conformes aux véritables knacks alsaciennes ?
On s’en fout. J’adore ça.

11/ Comment vois-tu notre alimentation dans 30 ans ?
La mienne n’a pas trop changé depuis 30 ans alors j’ignore ce qu’elle sera dans le futur.
J’imagine qu’elle va tout d’abord beaucoup évoluer à cause de l’environnement et des ressources disponibles, notamment le poisson.
Si elle a changé, en 30 ans, c’est avec le progrès dans les plats préparés et j’imagine que cela va continuer que l’on aura beaucoup plus accès à des plats régionaux traditionnels de qualité.


8 commentaires:

  1. Si le taulier ne veut pas finir insuffisant rénal il devrait regarder le taux de sel dans les plats préparés.
    La dialyse ce n'est pas rigolo !

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Nico !
    Merci de nous livrer un peu ton avis et tes habitudes culinaires.
    Ça permet de mieux te connaitre ... bizarrement tes réponses ne m'étonnent pas. Tu restes toi même et c'est tant mieux !

    BISES et bonne semaine !

    RépondreSupprimer
  3. Si tu passes un jour par Nice, il y a d'excellents restaurants pratiquant la cuisine locale dont une vingtaine bénéficient du label de qualité Cuisine nissarde.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !