11 octobre 2015

Nouvelle carte !


Ce que ne savent pas Hélène et les deux garçons, c'est que nous sommes les derniers clients à avoir mangé avec l'ancienne carte de la Comète !

Voilà un extrait de la nouvelle qui intéressera certains lascars de ma connaissance. 

27 commentaires:

  1. elle s'arrête aux décimes et pas aux centimes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en supprimant le chiffre après la virgule, la planète aurait pu être sauvée

      Supprimer
  2. Pff ! même pas un chablis buvable…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien. Mais ça fait gauche caviar.

      Supprimer
    2. Il y a du Menetou -Salon, ça compense largement.

      Supprimer
    3. Ou alors, vous n'avez jamais bu que des chablis pour salauds-de-pauvres.

      Supprimer
    4. J'ai passé pas mal de week-end à Sancerre dans une autre vie alors le Chablis hein!

      Supprimer
    5. Le blanc, c'est compliqué et les consommateurs sont souvent des cons. Pas vous, hein ! Les gens en général. Par exemple, on a une partie de la population qui ne veut boire que du rouge avec le fromage alors que le blanc "le fait mieux".

      Supprimer
    6. J'ai moi-même passé quatre ans, dans une autre vie, à une douzaine de kilomètres de Sancerre. Ça n'empêche pas certains chablis d'être supérieurs au sancerre, à mon sens.

      Sinon, entièrement d'accord pour le blanc avec le fromage.

      Supprimer
    7. Ah mince, si ça se trouve on s'est croisé.

      Supprimer
    8. Moi, c'était entre 1992 et 1996. Et je bivouaquais à Beaulieu-sur-Loire, un peu en aval de Sancerre.

      Supprimer
    9. Les bons viticulteurs font gouter leur vin blanc avec du fromage.
      Le Sancerre est habitué au Crottin de Chavignol.

      Le meilleur Sancerre, c'est obligatoirement celui de chez Raimbault de Chappe à Sury en Vaux, je le sais, j'y ai fait les vendanges (et un peu plus) pendant plusieurs années, ce délicieux vin n'a rien à voir avec la piquette de Chablis et oser faire la comparaison est une offense au monde viticole

      Supprimer
    10. Même période à peu près, avec des apéros sur les bords du canal à Ménétréol.

      Supprimer
    11. Monsieur Glory, on voit que vous n'avez jamais bu un verre de Montée de Tonnerre, d'un 1er cru de chez Fourchaume ou, mieux encore, quelques gorgée de Moutonne…

      Monsieur Camino : dans ce cas, peut-être qu'on se connaît…

      Supprimer
    12. Je vous laisse à vos goûts de .......................... riche

      Supprimer
    13. Eh ! oh ! le bon sancerre, ce n'est pas non plus un picrate de smicard !

      Supprimer
    14. le rapport qualité/prix, est pour moi en faveur du Sancerre et de plus je n'ai jamais aimé AJA

      Supprimer
  3. Un joli billet.

    Je n'arrive pas à lire le côté du Rhône, c'est Tour Maliniere ?

    Sinon ils n'y a plus le chilien que tu aimes bien ? (Moi je garde un souvenir ému du Chinon avec la saucisse alligot....)

    Il faut que je remonte en région parisienne...

    RépondreSupprimer
  4. ah y'a quand même un Saint-Emilion

    RépondreSupprimer
  5. Le Saint Péray blanc a disparu des cartes, ce qui prouve bien l'état de déliquescence de cette nation de gros buveurs.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !