28 octobre 2015

On a retrouvé Yvon !

C'est un des plus beaux spécimens de pochetrons que je connaisse ailleurs qu'au Plessis-Hébert. Il hante les bistros de Bicêtre. 

L'avant dernière fois que je l'ai vu, il était saoul comme un cochon. Il est repassé à la Comète le lendemain parce qu'il avait perdu tous ses papiers, sa carte bancaire et tout ça. 

Je l'ai reçu depuis et lui ai demandé des nouvelles. Il avait arrêté de boire suite à cette anecdote. 

Visiblement, ce soir, il a arrêté d'arrêter de boire. 

1 commentaire:

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !