06 novembre 2015

Retrouvailles bartolonesques


Il y a quelques temps, je suis tombé par hasard dans Facebook sur un type avec lequel j'avais bossé, patron d'un cabinet de conseil concurrent du mien. Nous avions sympathisé. Cela fait probablement plus de quinze ans. Je ne l'ai croisé qu'une fois ou deux dans des salons professionnelles, la dernière fois, c'était vers 2005. 

Du coup, on est devenus potes dans Facebook et ses publications me faisaient rigoler tant elles ressemblaient à celles des centaines d'inconnus suivis dans "les réseaux" : celles d'un militant socialiste ! Des tas de photos de meetings, de réunions, de séances de tractage. 

Alors quand j'ai su que Claude Bartolone allait venir à la Comête, je l'ai invité. Passées les retrouvailles, comme souvent, il nous semblait qu'on ne s'était pas perdus de vue pendant quinze ans mais qu'on se voyait toujours régulièrement,comme deux collègues de bureau. 

J'ai l'impression que j'ai passé plus de temps à discuter avec lui qu'à écouter Barto. Et que cette soirée à la Comète n'était pas pour la réception du président de l'Assemblée nationale mais pour ces retrouvailles... 

5 commentaires:

  1. Pourquoi je ne suis jamais sur la photo ?

    RépondreSupprimer
  2. Tout ça ne nous dit pas ce que vous avez picolé ?
    C'est pourtant le blog idoine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part, j'ai pas mal picolé, plus que d'habitude, surtout avant, pendant et après le repas. Lui pas trop.

      Supprimer
    2. Barto n'a donc aucun avenir à Loudéac si c'est un critère local

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !