26 décembre 2005

Joyeux Noël !

Je dis ça par principe. Surtout qu'on est le 26, et que c'est trop tard pour le joyeux Noël. Il aurait fallu y penser plus tôt.

Donc je dis : bonne année. Mais ce coup-ci c'est trop tôt, la nouvelle année n'est pas encore commencée. Je ne vois pas l'intérêt de fêter la bonne année alors qu'il ne reste plus que 5 ou 6 jours dans l'année en cours...

J'ai trouvé quoi dire : joyeux lundi 26 décembre après-midi. Voila un truc qu'on a pas souvent souhaité ! C'est lamentable. On ne fête presque jamais le 26 décembre après midi.

On pourrait en profiter pour finir, vers 16 heures, le foie gras du 25, le champagne, le chapon (ou les cuisses de poulet pour les pauvres), la bûche glacée (qu'on a remis au congélateur, hier, une fois qu'elle avait entièrement dégelé dans les plats).

Vers 17 heures, on irait à la messe : l'église serait fermée. Et hop ! Au bistro en face !
Le bonheur. Vive le 26 décembre après-midi !

2 commentaires:

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !