24 août 2007

Titine et les titinettes

« Lutine, tu es belle comme un cul » avait dit Franssoit en commentaire sur le blog de Lutine il y a quelques temps. Notre serveur fétiche, à l’occasion d’une visite au pays de Tintin, s’est trouvé une âme de grand reporter. Je lui ai servi de chauffeur pour cette excursion rock’n rollesque.

Attendons avec impatience qu’il finisse son article et nous apporte la confirmation de la parole de Franssoit. Pour ma part, je ne faire qu’une conclusion transitoire : « elle est belle comme la peau d’éphèbe ».

Dans cette histoire, je n’ai servi que de chauffeur à notre estimé reporter, mais mon âme de lecteur de blogs m’a replongé dans le blog de Lutine : les lutinettes existent réellement. Tiens ! La #2 m’a accueilli avec un cadeau (un machin avec des poils qu’on met pour décorer les glaces). Je le conserve religieusement dans le vide poche de ma voiture.

Je m’étais invité à boire un coup chez une blogueuse (après avoir visité Gaël et Filaplomb), Lutine a eu la gentillesse de nous garder à dîner après avoir cuisiné des spécialités locales, dont une entrée à base de tomates et de cornichons, ce qui m’a mis en joie…

Dont aussi la célèbre tarte flambée qui ne l’est pas et qu’on se demande pourquoi elle s’appelle comme ça, alors que « quiche lorraine sans œufs » serait plus adapté, de même que « Pizza sans tomate ».

Je m’explique. Une couche de pâte à tarte flambée. Un peu de crème fraîche pour la recouvrir. Certains mettent du fromage blanc à la place, c'est une mauvaise idée. Quelques morceaux d’oignons et de lardons pour se mettre quelque chose dans les dents creuses. Un soupoudrement de fromage râpé (du Gruyère d’Alsace).

Dont aussi une tarte aux quetsches, même si j’aurais préféré aux prunes car ça m’aurait évité d’avoir à rechercher l’orthographe de quetsche dans un dictionnaire. Cette tarte mériterait d’entrer dans la légende.

Car le blog de Lutine n’est pas une légende ! Une soirée mémorable en famille (sans monsieur parti gagner la pitance de tout le monde) m’a montré que le blog de Lutine décrit la vraie vie. Mais ne dit pas tout !

Faites comme moi, invitez-vous chez Lutine !

P.S. : Les autres photos des vacances sont là :

23 commentaires:

  1. Le compliment de Franssoit (si s'en était un), ça doit être un équivaent de tu es beau comme un camion. Tu le prends bien ou mal, selon le camion ;-)

    Tu te souviens aussi de l'article sur lequel il avait mis le commentaire ?

    Il y a quelques différences entre tarte flambée alsacienne et quiche lorraine sans oeufs :
    - la pâte n'est pas la même (à pain vs brisée)
    - la crème est épaisse vs liquide
    - l'alsace vs lorraine

    Je t'ai fais une petite recherche :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Tarte_flamb%C3%A9e

    Merci pour la pub ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour la recherche !
    De rien pour la pub !

    RépondreSupprimer
  3. Nicolas, ôte moi un doute:

    Lutine, c'est cette femme à la chevelure de feu qui m'a dévisagé avec un regard de braise et concupiscent quand je suis allé sur son blog ?

    Bizarre, je l'imagine ailleurs qu'à la cuisine

    RépondreSupprimer
  4. C'est bien elle !

    Elle est très bien à la cuisine comme toutes les femmes. Tu connais un autre usage ?

    RépondreSupprimer
  5. En tout cas ça donne encore plus le regret de l'absence de train direct entre ici et là-bas !

    [Et pis le prix du billet, on n'en parle pas !]

    :-)

    RépondreSupprimer
  6. Fil,

    Tu veux dire que tu aimes les tomates et les cornichons ?

    RépondreSupprimer
  7. Tonnégrande et Nicolas,

    Mdr !!

    RépondreSupprimer
  8. Lutine : j'aime tout sauf le concombre qui est une plante à exterminer de la surface de la terre !

    [Pourvu que l'Association des Admirateur du Concombre ne passe pas par ici !]

    :-)

    RépondreSupprimer
  9. Fil,

    Des concombres, j'en ai plein mon jardin.

    Et puis, des cornichons, ce sont jamais que des concombres qui sont resté à la taille enfant !

    RépondreSupprimer
  10. J'aime bien les concombres. Pour le reste, je vous laisse.

    RépondreSupprimer
  11. Je prévois d'aller faire un tour à Colmar, il paraît que le marché de Noël est très sympa là-bas et plus authentique que celui de Strasbourg.
    Les photos donnent envie !!

    RépondreSupprimer
  12. Fiso,

    Ce n'est pas une heure pour commenter, mais fonce à Colmar ! C'est bien (mais évite l'hôtel Primo).

    RépondreSupprimer
  13. Filaplomb,
    Le concombre, tu n'en a peut-être pas l'usage mais d'autres gens, oui.
    Cornichons également.

    Alors comme disait feu José Arthur : "si vous n'aimez pas ça, n'en dégoutez pas les autres!"

    Fiso,
    Peux-tu me ramener une cigogne, s'il te plait ?

    Nicolas,
    A ta question je répond non, mais il semble qu'elle veuille se rebeller.

    Moi tes copines, fiso, lutine et tutti quanti, je les trouve bien hardies pour des femmes...C'est normal ce bordel?

    RépondreSupprimer
  14. Fiso,

    Les deux marchés de Noël sont beaux.
    Tu peux toujours commencer par celui de Strasbourg et faire celui de Colmar. Mais il faut savoir qu'il y en a d'autres qui sont très beaux.

    Et le vin chaud !!!!

    Enfin, tu as le temps de prévoir, hein ... ;-)

    Nicolas,

    Pas bien dormi ?

    Tonnégrande,

    Ah non, les cigognes, c'est chasse gardée !

    RépondreSupprimer
  15. Lutine,
    Si tu parles de l'hôtel Primo, non je n'ai pas bien dormi, mais surtout je ne supporte pas les types de l'accueil des hôtel quand ils ne sont pas sympathiques, et j'ai horeur des petits déjeuners avec des produits imbouffables (comme je n'ai pas beaucoup mangé la veille chez toi - non pas parce que c'était mauvais ou insuffisant, ce qui n'étais d'ailleurs vraiment pas le cas, mais parce que je n'avais pas faim - j'avais une faim de loup ce matin là).

    RépondreSupprimer
  16. Nicolas,

    Il faut que je t'avoue deux choses :
    - Au départ, j'avais prévu de faire un kougelhopf pour votre petit déjeuner, ne connaissant pas les conditions de votre voyage) et je n'ai pas eu le temps nécessaire, d'autant que votre visite s'est décidé à la presque toute dernière minute.
    - J'ai oublié de vous offrir à chacun la bouteille de Gewurtztraminer que je vous avais préparé.

    :-(

    Pardon !

    RépondreSupprimer
  17. Tu es pardonnée ! L'accueil que tu nous as réservé nous a largement comblé ! Ce moment de vie avec les Lutinettes était exceptionnel.

    N.B. : Les autres blogueurs que j'ai rencontrés (Filaplomb et Gaël) m'avaient également proposé le lit, mais je préfère largement l'hôtel : je vieillis !

    RépondreSupprimer
  18. Lutine,
    la cigogne ce n'était pas pour faire avec des peits pois et des lardons mais pour décorer ma cheminée

    RépondreSupprimer
  19. Tonnégrande,

    Tu dois avoir une grande cheminée !!

    RépondreSupprimer
  20. Lutine,
    Oui, mais les cogognes ont un long bec

    Nicolas,
    De quoi j'me mêle ?

    RépondreSupprimer
  21. Toi tu est portougais, tu as un gros cou ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !