07 janvier 2009

Partouze à l'hôpital !

Ainsi, le vieux Jacques est rentré, normalement à l’hôpital (si tant est qu’on puisse rentrer normalement dans un hosto quand on n’est pas dans le système). Pour lui souhaiter la bienvenue, je voulais lui envoyer un SMS sympathique : « Alors ! Encore une pneumonie ? ».

J’utilise mon téléphone en mode T9.

Je précise pour Didier Goux que c’est un truc qui permet de « deviner automatiquement les mots ». Vous avez en effet remarqué que chaque touche du téléphone contient trois lettres. Si vous tapez 295 quand vous n’êtes pas en mode T9, vous obtiendrez « atj » alors que le mode T9 cherchera parmi les combinaisons de lettres (« a, b et c » pour le 2, « t, u et v » pour le 8 et « j, k et l » pour le 5) tous les mots qui existent en Français. En l’occurrence, il n’y en a qu’un, c’est « cul » (ce qui est plus rigolo que « atj » vous en conviendrez). Parfois, plusieurs combinaisons de lettres sont disponibles. Par exemple, vous voulez écrire « du » et tapez 38, c’est le mot « et » qui apparaît. Dans ce cas, une touche du téléphone permet de faire défiler toutes les combinaisons de lettres qui correspondent à un mot français pour trouver ce que vous chercher, en l'occurrence « du ».

Je voulais donc écrire « pneumonie » sur mon téléphone. J’ai donc tapé 763866643. Sans me rendre compte, j’ai fait une faute de frappe. J’ai tapé 76366643. Vous voyez, j’ai oublié de taper le 8 (c’est à cause de mes gros doigts, les touches sont en renfoncement).

Au moment de relire mon SMS, j’ai bien rigolé ! Et je l’ai envoyé tel quel !

A l’heure où je vous parle, le vieux Jacques est en train de se demander pourquoi il a reçu un message « Alors ! Encore une sodomie ? »… Et mes collègues se demandent pourquoi je suis plié de rire.

14 commentaires:

  1. XDR MDR, voire morte de lol je suis.
    Le sms peut tuer.

    RépondreSupprimer
  2. Ah maintenant je comprend pourquoi on se fait 76366643 par les pouvoirs publics qui au lieu de se couper 2 fois en 4 nous baladent avec des siX

    RépondreSupprimer
  3. Le vieux, il doit en avoir plein le c...de ces conneries!

    RépondreSupprimer
  4. en même temps, après une sodomie, on peut aussi aller à l'hopital, si elle n'est pas faite avec amour (dois-je entrer dans les détails?). Donc tout va bien!

    RépondreSupprimer
  5. Et tout ça sans qu'il ne bronche.

    RépondreSupprimer
  6. Il a dû penser au thermomètre et à l'infirmière...

    RépondreSupprimer
  7. Je parle de sodomie et tout le monde raconte des conneries.

    RépondreSupprimer
  8. Au fait, il y a une erreur dans mon billet. Ce sont deux fautes que j'ai faites, j'ai aussi oublié un 6.

    RépondreSupprimer
  9. Hihihi moi aussi j'envoie parfois les propositions du T9 :))
    Quand je tape "auj" il propose d'abord "cul". C'est censé se fonder sur la fréquence d'utilisation des mots. Je m'interroge. Pour la pneumonie je veux bien admettre qu'on envoie plus souvent des textos qui parlent de sodomie mais cul à la place de auj ? Tiens je vais essayer de taper à ma directrice" Peux pas venir : j'ai une pneumonie auj"

    RépondreSupprimer
  10. Le titre de ton billet est trompeur: je bosse à l'hôpital et je peux t'assurer que l'ambiance n'est pas à la partouze ( qui pourrait pourtant contribuer à améliorer la connaissance inter-disciplinaire). Pour la sodomie, je dis pas: nous avons souvent l'impression d'avoir du mal à nous assoir après les propositions d'organisation et de rationalisation de nos directions. Enfin bref!
    ( et je ne comprends pas non plus pourquoi tout le monde raconte des conneries...moi la première, je me demande ce que je prendrais entre une pneumonie et une sodomie; le choix est cornélien!)

    RépondreSupprimer
  11. MG,

    Tu peux essayer !

    Mots d'Elle,

    Il faut tout essayer.

    RépondreSupprimer
  12. Je déteste le T9, mais si ça peut me permettre d'envoyer des conneries dans ce style, je suis preneur

    RépondreSupprimer
  13. C'est quoi un téléphone portable ?
    :-]

    (Pauvre Vieux Jacques, il aura vraiment tout connu…).

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !