22 juin 2015

Rire de tout

Excellent article de  Slate qui montre que l'on peut rire des pires blagues antisémites ou racistes, à condition d'avoir un minimum de second degré. 

Cet article pointe aussi sur "la terreur de Twitter". On ne peut plus raconter n'importe quoi dans les réseaux sociaux. Il est interdit de rire des minorités plus ou moins visibles. 

Qui, pourtant, relaient, tout en exerçant cette terreur. 



Rigolons de tout. Y compris des non comprenant, qui ne sont pas une minorité. 


11 commentaires:

  1. Il n'en est plus à un paradoxe près.
    Et quand je lis cette phrase chez lui, je me demande si il se rend bien compte qu'il prône la société patriarcale qu'il dénonce a grands coups de tweets :
    Et quand je pense à tous ceux qui gueulent sur le web comme si leur voix comptait double parce qu’ils sont «de longue date»[...] Cette fois, la mienne compte double, voire triple avec celle de Maman, sans oublier celle de la princesse en 2016.
    Gloire à mon fils! Désormais, il va dire ce qu’il pense, comme son Père.


    J'ignorais qu'il y avait des isoloirs familiaux. Ou alors il demande à sa famille de lui filer une procuration.
    Baltringue !
    J'ai dit.
    (comme il dit).

    RépondreSupprimer
  2. Et quand il se flatte de jouer de la gratte comme "Jimmy Hendricks", faudrait qu'on lui dise que c'est c'est Jimi Hendrix, avant de se la péter.

    Re-baltringue.

    Tain, fallait vraiment que je n'ai rien à foutre pour passer une heure chez lui cet après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'en fais pas une histoire entre lui et toi ! Il a tweeté une connerie. Il ne se rend même pas compte de ce qu'il fait. Il vient de tweeter qu'on pouvait faire des blagues contre les juifs mais il traque ceux qui font des blagues contre les noirs.

      Supprimer
    2. Toujours, bordel ! Bonne nuit !

      Supprimer
    3. Hendrix, c'était sans doute trop gaulois.

      Le plus drôle, c'est qu'il prend la pose, non pas avec une guitare, mais avec une basse...

      Supprimer
  3. Oui, il faut rire de tout. Surtout quand on peut se faire insulter de tout, d'être raciste - machiste - mangeur d'enfant à la première expression.

    Très bon papier. Merci du relais

    RépondreSupprimer
  4. Très bon article effectivement ! Merci de l'air mis en avant.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !