22 juin 2007

2 bières, 2 oreilles et la queue

« Aoaoah ! Tu mets vraiment une cravate ! » Voilà ce que m’a dit Fiso en rentrant à la Comète hier soir !

Après Eric, de Crise dans les médias, et Martin, de Sauce, c’est la troisième personne qui découvre la Comète par le blog et vient nous rendre visite. Les deux premiers sont plus venus pour les conneries sur la politique alors que Fiso est venue pour les conneries dans les bistros.

Et les coiffeurs du Kremlin-Bicêtre.

C’était rigolo. Avec toutes les bêtises du blog, elle connaissait tout le petit monde de la Comète.

« Alors ça va mieux votre vie sexuelle ? » a-t-elle lancé à l’aimable barman. « C’était quoi le film où vous vous êtes endormis ? » a-t-elle demandé à Claude.

La tronche des copains…
Martine : Jean lui a fait la bise.

C’est dommage, le Gros Loïc n’était pas là. Fiso l’a regretté. Elle doit être amatrice de charcuterie.

Ca tombe bien ! Si Loïc était venu, il aurait plus évalué Fiso avec son œil de boucher à Rungis alors qu’il est boulanger à Bicêtre, qu’avec un œil plein de sensualité et de gentillesse que l’on pourrait attendre de ce quinquagénaire benoît, bedonnant et dégarni.

Hé bien ! Vous savez ce qu’on a fait avec Fiso ? On a bu une bière.

12 commentaires:

  1. En cravate au bistrot ! C'est pour faire croire que tu bosses ?

    Je pense qu'à long terme tu aurais intérêt à passer un accord avec le patron pour toucher une commission sur les consommation. Rien qu'avec la célébrité nationale du lieux, tu leur assures leur fonds de commerce !!! :-))

    RépondreSupprimer
  2. "C'est pour faire croire que tu bosses ?"
    Non ! C'est pour faire croire que je suis le patron !

    "tu leur assures leur fonds de commerce !!!"
    Ils s'en foutent, ils prennent leur retraite dans six mois !

    RépondreSupprimer
  3. Tu vois devenir bistrotier ?
    Dans l'absolu, ca te plairait comme activité ?
    :-)

    RépondreSupprimer
  4. Non, ça n'est pas un boulot qui me plairait... Par contre, c'est un métier que je connais bien, beaucoup mieux que tous ces barman qui s'imaginent pouvoir remplacer le patron, transformer le café en café branché et remplacer la clientèle... Quand ils le font, ils se plantent une fois sur deux.

    RépondreSupprimer
  5. On a pas bu qu'une bière,Nicolas !
    D'ailleurs, redis bien à Monsieur Jean que c'est dommage qu'il parte en retraite bientôt et qu'il n'ait pas de Guinness. Je t'aurais mis ta raclée sur les pintes ;)
    Franchement, il n'y aurait pas eu ce concert auquel je me devais d'être présente, je serais restée avec vous.
    Un grand moment de simplicité et de chaleur humaine, hier soir, à la Comète :)

    RépondreSupprimer
  6. Ça fait envie une petite bière ! Surtout avec le soleil qu'on a un peu ici ! :-)

    RépondreSupprimer
  7. Fil
    Je reconnais bien là le chti qui parle :)
    Et comme en face, c'est un breton, on est faits pour s'entendre :)
    Eric ramènera les rillettes ...

    RépondreSupprimer
  8. Eh Bien! (Nicolas qui est très chatouilleux sur la syntaxe me fait faire un effort surhumain pour ne pas dire tinanesque pour ne pas écrire "eh ben!!!" expression bien connu dans le monde de la BD!!!), j'ai raté la soirée des nouvelles recrues dommage ce sera pour une prochaine fois. Sur la foi du recit de cette soirée je déclare sans équivoque que Dame Fiso semble posséder les qualités requises pour être admise dans le club très fermé de la Comète.

    chrisdukb

    RépondreSupprimer
  9. Nous ne sommes pas dans la BD mais le monde réel !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !