22 avril 2008

Mon anniversaire à moi

Nous interrompons immédiatement la rédaction de ce billet par une blague idiote :

Fin d'après-midi, un gynécologue attend une dernière patiente qui n'arrive pas. Il se sert un apéritif pour se détendre de sa journée avant de fermer son cabinet. Il s'installe confortablement dans un fauteuil et commence à lire son journal lorsque la sonnette retentit.

Sa patiente arrive et présente ses excuses pour son retard.

« Ce n'est pas grave chère Madame » répond le médecin « vous voyez je vous attendais en dégustant un petit verre. Désirez-vous en prendre un également avant que je vous examine ? » « Volontiers. »

Il lui sert un verre, s'assied en face d'elle et ils se mettent à discuter.

Soudain un bruit de clé se fait entendre à la porte d'entrée. Le médecin sursaute, se lève brusquement et dit : « Ma femme ! Vite, déshabillez-vous et écartez les jambes ! »

Voilà. C’est fait.

Comme par hasard et comme chaque année à la même date, c’est mon anniversaire. Il y a deux ans, je vous avais fait un joli billet pour fêter mes 40 balais. C’était à l’époque où j’étais un jeune blogueur freluquet.

Fouiller dans mes archives pour retrouver ce billet me remet en mémoire la triste mésaventure qui m’était arrivée la veille : j’avais oublié de souhaiter l’anniversaire de Babet Two qui avait plus de deux fois plus de piges que mézigue ce qui n’est plus le cas. Les mystères des mathématiques. Cette année : nouvel oubli. Toutes mes excuses à la famille royale.

Toujours est-il que cette année, comme les années précédentes, le 23 avril tombe un mercredi, alors qu’il n’y a pas de République des Blogs, à ma connaissance. Il est donc d’usage de venir s’enfiler un gorgeon dans un café qu’il m’arrive de fréquenter : La Comète, 102 avenue de Fontainebleau, 94270 Le Kremlin-Bicête, après le métro, avant le Leclerc.

Je vous préviens tout de suite. Je quitte le boulot à 18h20, j’ai dix minutes de trajet et la Comète ferme de bonne heure, 21 heures, ce qui évite les dépravations dont au sujet desquelles on pourrait s’attendre, venant d’individus tels vous, notamment toi, mais tu ne seras pas là, malappris, retenu, soi-disant, pour un séminaire avec des personnages importants de ta société, tels que des directeurs. Néanmoins, ayant des entrées à l’agence de voyage, j’ai la confirmation que ta secrétaire a effectivement réservé deux billets de train : un pour elle et un pour toi. Je contacte immédiatement ton épouse qui ne sera pas surprise par ton indélicatesse même si je me demande comment j’arrive à écrire de telles conneries en me laissant uniquement guider par mes doigts sur le clavier.

Les autres, n’ayez pas peur ! Tonnegrande s’abstenant de sa présence et Djibril étant en déplacement dans une rose cité probablement pour y rencontrer des poireaux radieux et se prélasser pour des vacances non méritées. Le Vieux Jacques ne nous honorera pas de sa présence, n’étant pas disponible, mais il est probable que Marcel le Fiacre, Abdel le roi du Maroc, Hassan de Paul, Christian qui achète du poisson chez Leclerc, Luiggi qui parle avec les mains, le vieux Joël et le Gros Loïc soient dans le secteur seront là. Sans oublier le trio infernal : Patricia, Patrick et Jim, leur petit dernier.

Nous serons entre gens normaux.

Bon. Faisons le point. J’ai réussi à annoncer mon anniversaire sur 3 des 4 blogs ce qui fait qu’il fait qu’il reste 297 blogs du top 300 de Wikio qui n’annoncent pas mon anniversaire mais il est probable que d’autres parlent de l’anniversaire de la Reine. J’ai invité Fiso par mail, elle va contacter Oh et racontera certainement la soirée sur son blog, surtout si ça finit en partouze ou en beuverie, ce qui est hors de question. J’ai mes périodes.

A table !

(photo)

19 commentaires:

  1. T'es pire que la Reine Mère !

    on va en parler pendant combien de temps de ton anniversaire ?!

    RépondreSupprimer
  2. Bon puisque tu insistes "Très bon anniversaire". Il paraît que les taureaux s'entendent bien avec les "petites vierges". Tu en feras bien ce que tu voudras. Je parlais astrologiquement bien sûr !

    RépondreSupprimer
  3. Merci.

    Astrolomachin, seulement ?

    RépondreSupprimer
  4. Hey dis donc ! Je vais sans doute passer puisque c'est ça !

    RépondreSupprimer
  5. Je vous préviens que si Melle Fiso vient demain, alors qu'elle a brillé par son absence lors d'une précédente invitation autrement prestigieuse, je vous défonce les ovaires à tous les deux, et à coups de barre à mine rouillée pour que vous chopiez, en plus, un méchant tétanos !

    RépondreSupprimer
  6. Argh, moi qui pensais que c'était demain (merci Facebook !)

    Joyeux anniversaire, donc :-)

    RépondreSupprimer
  7. Balmeyer,

    Je compte sur toi !

    Didier,

    Vous devriez vous réunir autour d'une table et négocier avec Mme l'Irremplaçable.

    Diane,

    C'est demain !

    RépondreSupprimer
  8. Joyeux non anniversaire ... sans blague on est presque jumeaux (sauf que t'es plus vieux et que je te rattraperai JAMAIS !)

    Plus'un jour et t'es vieux. C't'horriiiiible !

    RépondreSupprimer
  9. Un peu en retard, mais le coeur y est : joyeux anniversaire. Tu devrais commencer à penser à monter un groupe de presse (quoique ce soit déjà fait en fait), manque plus alors que la chaîne de télé et une carrière politique : commençons à nous cotiser pour fêter dignement le 43ème.

    Pour le moment : une bise !

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  11. C'est un peu loin la Comète même en faisant à dada sur les nuages, mais je lève mon verre à ta santé puisque c'est aujourd'hui que tu vieuzis.
    A la tienne Nicolas! Et ne glisse pas sur une peau de banane en entrant dès fois que le vieux Tonne te jouerait des tours!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  12. Merci Mère mi !

    (Tonne n'est pas là ce soir, ce qui tu aurais pu savoir... en lisant le billet).

    RépondreSupprimer
  13. J'ai bien lu le billet sinon j'ignorerais que c'était ce soir. C'est après avoir écrit le message que j'ai réalisé que tu parlais de Tonnegrande. Xcuse me sir..........

    RépondreSupprimer
  14. Morte de rire, j'ai lu ce billet après avoir rédigé le mien ... c'est que tu commences à bien me connaître, mon Nico ;)
    Et il voulait me défoncer quoi, l'honorable M. Goux ?

    RépondreSupprimer
  15. Je te connais !

    Et je te rappelle que Didier voulait te rencontrer, avec son épouse, lundi prochain.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !