30 juin 2012

Mode masculine et Golf

Ma voiture de location était une Golf. Je n'ai pas grand chose à dire dessus à part qu'elle est parfaitement silencieuse. A un moment, je me suis rendu compte que je roulais à 130 avec le compte tour près « du rouge ». Surpris, je vérifie : j'étais en troisième. La voiture ne ronchonnais pas.

Néanmoins, un épisode survenu lors de la première station service, celle un peu avant Chartres où je mange à peu près à chaque fois, a renforcé mon côté réactionnaire.

Il se trouve que, dès lors que les vacances d'étés approchent, les hommes s'habillent n'importe comment pour partir en week-end alors qu'il conviendrait d'avoir un jean et un tee-shirt ou un polo et le tour serait joué. Les femmes s'habillent à peu près normalement mais je les soupçonne d'être responsable des tenues lamentables de leurs époux.

A noter, que si vous voyez des hommes habillés de manière ridicule, aujourd'hui, ça peut être, aussi, à cause de la gay pride. C'est un billet réactionnaire, je vous avais prévenus.

J'ai commencé à observer se phénomène alors que je prenais mon café. Un type de 35 ou 40 ans passe devant moi avec son sandwich pour aller s'asseoir avec « les siens ». Il avait les bras chargés et a laissé tomber le sandwich qui s'est étalé... A la poubelle. Il s'est mis à gueuler et à ronchonner, ce qui était parfaitement normal : il avait perdu de l'argent et du temps. Il devait à nouveau faire la queue pour acheter un truc un bouffer...

Il était néanmoins ridicule et je me suis demandé pourquoi. Je l'ai regardé. Il avait des chaussures en cuir noir pointues. Un jean trop serré, légèrement trop long. Une chemisette bleu clair, soigneusement rentrée dans le pantalon sur le devant mais soigneusement étalée derrière. Il était coiffé comme Nicolas Sarkozy et avait ses lunettes de soleils coincées dans sa coiffure. Ce type, au demeurant normal, avait réussi à se déguiser en une espèce de caricature de vieux beau d'un film Italien des années 60. Grotesque.

J'ai alors regardé autour de moi et vu qu'à peu près tous les mecs avaient un accoutrement ridicule. Je suis allé pisser et me lavant les mains, je me suis vu dans la glace. J'avais un tee-shirt de la même couleur, exactement, que ma veste : une espèce de « vert kaki clair ». J'imagine que des connards comme moi observant les crétins dans les stations-service s'imagineraient que j'avais voulu faire exprès (ce qui n'est pas le cas : j'ai pris le premier tee-shirt sur la pile) et m'auraient trouvé grotesque.

Perdu dans mes pensées, je reprends la chevauchée de ma Golf et, comme à chaque fois, je m'arrête à la station suivante pour reprendre un café (celui des distributeurs n'est pas assez fort et la sieste me rattrape). Je me plante alors sur un guéridon au milieu de l'allée et je regarde les hommes mais de manière plus « scientifique » (et je l'ai fait également au café suivant, un peu après Le Mans).

Je suis donc en mesure d'en livrer les conclusions ici-même. Vous me remercierez après.

Les hommes de plus de soixante ans sont les plus ridicules. Ils sont TOUS (réellement) vêtus d'un pantalon blanc ou très clair, d'une chemise ou d'une chemisette (plus foncée, souvent rouge ou bordeaux), très soigneusement rentrée dans la pantalon, avec un seul bouton ouvert. Comme ils n'ont pas de poche, la plupart une espèce de petite sacoche qu'il porte en bandoulière (la « lanière » passant au dessus de l'épaule du côté opposé).

L'effet de meute est ridicule.

Je vais leur donner quelques conseils. Petit 1 : évitez les pantalons clairs. D'une part, un accident de « dernière goutte » s'y voit beaucoup plus que sur les pantalons foncés. D'autre part, arrêtez de penser que ça fait « décontracté » alors qu'il n'y a rien de plus stressant que d'avoir un pantalon que l'on risque de salir à la moindre occasion et qui empêche de s'asseoir n'importe où. Le jean bleu n'a pas été inventé pour rien. Petit 2 : en été , la chemisette se porte au dessus du pantalon avec deux boutons ouverts (sauf si vous êtes poilus). Petit 3 : mettez votre carte bancaire et votre téléphone mobile dans la poche de votre chemisette et votre permis de conduire et votre carte d'identité dans votre poche arrière gauche du pantalon. Attention néanmoins si vous allez aux toilettes faire la grosse commission, n'oubliez pas de transférer votre téléphone et votre carte dans une poche avant de votre pantalon. Les risques serait très importants si vous deviez passer un coup de balayette dans les chiottes. Petit 4 : même si votre femme vous dit de ne pas mettre de veste, vu le temps pourri qu'on a, vous n'êtes pas obligée de l'écouter. Petit 5 : d'ailleurs, n'écoutez jamais votre femme sur des questions vestimentaires. Regardez bien : vous être habillé exactement comme tous les autres hommes mariés de la station-service.

Laissons les vieux. Passons aux plus jeunes. Disons de 30 à 60 ans.

Il y a tout d'abord les clowns qui se mettent en short. A moins de 100 kilomètres de Paris quand il ne fait pas 20 degré, c'est complètement ridicule. Il n'y a aucune justification possible. La consultation d'un psychiatre est nécessaire : des gugusses ont besoin d'avoir les guiboles à l'air pour décompresser et se sentir en vacances. Moi, pour me sentir en vacances, j'ai surtout besoin de ne pas aller au bureau.

Le short devient de plus en plus ridicule au fur et à mesure que le con qui le porte vieillit. La dernière fois que j'ai eu a acheté un short, j'avais le choix entre des machins de gamin (je suis trop vieux), des machins type « pantalon de treillis » (je trouve ça ridicule) et des machins genre « pantalon de costard » (c'est laid et souvent ça serre les fesses). Je ne mets jamais de short sauf quand je suis arrivé dans un coin où c'est la tenue de rigueur (et je mets des machins de gamin, tant qu'à faire, parce que ce sont les seuls à avoir des poches qui ferment avec des fermetures éclair).

Après les clowns en short, il y a les abrutis comme mon « vieux beau » plus haut, qui tentent de chercher un certain raffinement, comme pour montrer un niveau social. Genre le type qui ne va pas chez sa mère à Loudéac mais faire une sortie en voilier à Saint Malo. D'ailleurs, regarder leurs pompes : ce sont généralement des « chaussures bateau ». Beaucoup sont légèrement bedonnant (ils apprécient les sorties mondaines) ce qui rend ridicule leur polo de type « Lacoste » légèrement tendu.

Il y a, ensuite, ce qui sont habillés « en uniforme » , souvent, d'ailleurs, des imitations de machins militaires. Ils devraient laisser ça aux jeunes. Pour ma part, j'ai perdu l'âge de me déguiser. Les lascars, ils ont fait les soldes pour trouver des tenues d'hiver parfaitement assorties mais faisant décontracté. Les vendeurs de fringue ont encore du pognon à gagner...

Dans cette tranche d'âge, je vous conseille également d'observer les pompes, notamment les sandales ridicules de tous modèles et les « chaussures bateau » parfaitement propres.

Vous pouvez également observer les chaussettes ; surtout les minichaussettes, ces machins très court qu'on met pour faire croire ne porte pas de chaussettes parce que c'est plus cool. Faut être con... Surtout quand on laisse voir les minichaussettes. Je vais donner un conseil, moi aussi ne mettant jamais de chaussette en été quand je ne bosse pas. Si je ne mets pas de chaussette c'est parce que j'ai bien aérer mes pieds : je n'en mets donc pas des fausses. Par contre, je lave souvent mes sandales ou mes chaussures bateau pourries... Du Génie sans bouillir, vous faites tremper toute la nuit, vous le foutez sur la plage arrière de la bagnole, le soir elles sont sèches.

Pour les plus jeunes, j'aurais moins à dire. De toute manière, les jeunes s'habillent généralement comme des cons et de manière grotesque. Notamment ses pantalons avec la ceinture qui se porte au dessous des fesses. S'ils ont des gros culs, c'est à gerber. S'ils ont des petits culs, vous n'en avez rien à cirer.

Cela étant, il reste beaucoup trop de jeunes cons qui s'habillent en survêtement ce qui devrait être interdit. A mon sens, c'est beaucoup plus grave de s'habiller en survêtement en dehors d'une enceinte sportive ou en jean à l'Elysée que de fumer un joint de cannabis.

Prenez-en bonne note.

23 commentaires:

  1. Le coup du séchage des chaussures à l'arrière de la voiture ... noté !
    (bon ... il faut que j'achète une bagnole! :)

    RépondreSupprimer
  2. Ce matin, je suis allé faire des photos. Je portais mon éternelle vareuse de plus de 25 ans, un jean qui va jusqu'au mollet et des "Converses" qui ont maintenant la même couleur que la vareuse. Est-ce que j'avais l'air d'un vieux con ? Afin d'anticiper ta réponse, oui j'ai toujours l'air d'un vieux con. Par ailleurs aujourd'hui, j'avis des cheveux blancs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'as pas besoin de déguisement pour passer pour un vieux con.

      Supprimer
  3. Je suis un moyen con qui t'emmerde !
    J'ai chemisette à manche longue mais retroussée avec un bouton ouvert. J'ai un short foncé avec deux grandes poches. Et je porte toujours des chausettes courtes en été. Sinon bonjour l'odeur !

    C'est la fashion week à Loudéac aussi ?

    (Mais tu mets combien de temps pour faire le trajet ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cinq heures ou plus. Minimum 4 ou 5 arrêts.

      Supprimer
    2. Une chemisette est à manches courtes par définition.

      Supprimer
  4. oh !
    et un short, c'est un pantalon court !

    C'est d'un compliqué la mode.

    RépondreSupprimer
  5. Euh ... Pourquoi les femmes seraient responsables des clowneries vestimentaires de leurs maris ?

    RépondreSupprimer
  6. Eh bien, les voilà tous habillés pour l'hiver !

    Cela dit, je vous trouve bien indulgent avec les bonnes femmes : aux stations d'autoroute, j'en vois des paquets dont la cellulite est artistement moulée dans des bermudas fluo et à grosses fleurs…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aussi. Mais les hommes sont tellement pires.

      Supprimer
  7. Didier, vous ne regardez jamais les canons alors ? Je ne retiens qu'elles ! L'âge peut-être...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est trop facile quand on ne bande plus. Alors que Didier conserve une chance mais uniquement avec les thons.

      Supprimer
    2. Je suis en tribune, j'observe.,,

      Supprimer
  8. Merde, je suis un super jeune vieux con!

    RépondreSupprimer
  9. Je partage presque ton avis : les gens sont très souvent mal habillés, mais c'est pas à cause de leurs fringues luxueuses ou pas, c'est parce qu'ils sont absents de leurs vêtements, ils sont des cintres ! Ces gens trahissent leurs aliénations.
    T'as des personnes qui sont toujours bien même quand elles ont mis n'importenawak ... Le vêtement, comme la maison,sont des prolongements du corps : ils ont plusieurs fonctions importantes : protéger physiquement le corps; en garder les secrets et même les misères; mais aussi, puisque l'ensemble corps/vêtement/maison est l'incontournable vecteur de la relation sociale, de le rendre attrayant pour les autres. Le vêtement est en réalité une longue histoire, folâtre, fantasque ou compassée, entre soi et soi. Quand l'histoire est déniée, que le rapport du corps des gens à leurs vêtements n'est plus que marchand et réduit aux ostentations saisonnières de la grande distribution, le vêtement te choque autant que si les gens étaient "à poil" et en vrai, ils le sont.
    Bz

    RépondreSupprimer
  10. PS
    Merci pour la photo. Trois jolis petits culs de lapin des champs, c'est toujours bon à prendre !
    Hier à la Gay Pride,y'en avait des magnifiques ... mais pas pour les dames, dommage !

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour tous ces conseils de bon sens, tonton Nicolas.
    Je prends des notes pour habiller mon vieux con perso, puisque je suis, paraît-il, responsable de son look.
    Sinon, suis d'accord avec Apolline pour la photo d'illustration !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui. Fait assumer.

      Ce soir, en rentrant, j'ai vu deux potes qui avaient tous les deux un polo rose. Affreux. Le hasard des mecs qui partent en week end avec deux changes.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !