07 novembre 2013

Élevons-nous dans la modernitude

J’étais en train de bosser avec une collègue dans son bureau près d’une salle de réunion. Un groupe de personnes, dont d’autres collègues, y rentrent. Je me dis « tiens ». C’est alors que je rappelle ! Nous avions une formation. J’avais oublié. J’ai interrompu les travaux en cours et je me suis précipité.

C’est une formation à propos des nouveaux ascenseurs que nous allons avoir dans la tour. Vous me connaissez ! Une formation pour l’utilisation des ascenseurs, je n’allais pas louper. Qu’est-ce qu’ils allaient pouvoir nous dire ?

De fait, ça a duré 45 minutes.

Non, parce que vous me regardez, là, vous vous dites : ah, le gros con, il soutient Hollande, il vit au siècle dernier et tout ça. Vous avez tort de vous moquer. Je bosse dans la tour avec les ascenseurs les plus modernes à la Défense, le quartier européen avec le plus d’ascenseurs. Ca vous en bouche un coin, non ?

Vous connaissez les ascenseurs. D’une manière générale, vous appuyez sur un bouton. L’ascenseur arrive. Vous entrez dedans et, là, vous appuyez sur un bouton pour indiquer l’étage. C’est maintenant complètement ringard.

Avec la génération actuelle, le machin pour choisir l’étage est à l’extérieur. Dans les tours avec plusieurs ascenseurs, voire plusieurs batteries d’ascenseurs, quand vous avez fait votre choix, le machin vous indiquer quel ascenseur prendre et vous n’avez vu plus à choisir l’étage dans l’ascenseur. C’est vachement bien dans les grandes tours : ça permet d’optimiser les déplacements. Par exemple, vous avez 10 personnes qui vont au 8ème et 10 qui vont au 9ème. Si les cabines font dix places, il en faudra donc deux. Avec l’ancien système, la moitié (en gros) des mecs qui vont au 8ème vont dans une cabine et l’autre dans l’autre. Les deux cabines vont donc aux deux étages. Avec le nouveau système, il vous « hé ho ! Les cons qui allez au 8ème, vous montez dans l’ascenseur de gauche, et les abrutis qui vont au 9ème dans celui de gauche, et que ça saute et faites pas chier. »

Avec la future génération, celle qu’on va avoir dans la tour, vous passez votre badge devant un lecteur et le machin saura directement à quel étage vous êtes censés aller. Il vous dira quelle cabine prendre. C’est beau nom. J’attends le machin qui me dira « hé ho, connard, tu as vu à quelle heure t’arrive ? Dépêche-toi de monter dans la cabine C qui t’attend. »

Si vous voulez aller à un autre étage, il vous sera proposé, sur l’écran, la liste des étages auxquels vous pouvez accéder. Par exemple, ma boite est répartie sur deux étages. Je n’aurai le choix qu’entre ces deux étages (et les étages de service : cantine,…). C’est grandiose, non ? Mieux ! Le machin ne vous dira plus les numéros d’étages mais le nom de l’entreprise et du service occupant l’étage.

Par exemple, un visiteur se présente à l’accueil. Il dit : je voudrais voir l’autre enflure qui bosse pour la maison Partageons les blogs. L’hôtesse lui filera un badge. Le type le passera devant le machin de l’ascenseur, il aura le choix entre « Partageons les blogs », « cantine » et « sécurité ».

C’est beau le progrès non ?

Les ascenseurs les plus modernes d’Europe.
N.B. : Tout ceci ne s’inventant pas est parfaitement véridique même si relativement romancé. La société d’ascenseur, une des plus grandes d’Europe, va effectivement installer son nouveau système pour la première fois à la Défense dans notre tour. J’ignore pourquoi ils nous font cette formation, évidemment inutile pour prendre l’ascenseur (45 minutes !). Je suppose qu’ils veulent nous rassurer ou, tout simplement, nous expliquer les principes généraux de ce truc afin que nous puissions répandre la bonne parole auprès des futurs utilisateurs, ceux qui n’auront pas pu être formés.

15 commentaires:

  1. 45 ' de formation ? ... y a beaucoup de blondes chez vous ?

    RépondreSupprimer
  2. Ah! merde! c'est plus la peine que j'attende la petite blonde qui travaille pas au même étage que moi: je risque de ne pas pouvoir prendre le même ascenseur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y pensais en écoutant la formation, plus ou moins. Pas nécessairement des petites blondes mais des gens sympas que tu croise dans les tours. Plus le droit de voyager avec eux.

      Supprimer
  3. J'ai eu une formation dernièrement pour expliquer comment recharger à une borne un véhicule électrique, je n'ai regardé que la charmante formatrice.

    RépondreSupprimer
  4. Réponses
    1. Oui hein ! En fait, nos blogs sont aux antipodes : tu montres des paradis et je montre des enfers...

      Déjà levée ? Je vais me coucher. Bonne journée !

      Supprimer
  5. Ça fait des mois qu’il y a des ascenseurs comme ça chez Lagardère. Du coup, ils licencient. Fais gaffe…

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !