24 février 2014

La véritable histoire du caleçon de bain moulant de @Detoutderien

Chaque année, Gaël tremble à l’arrivée du 24 février. Il sait que je vais faire un billet pour lui souhaiter son anniversaire en racontant des anecdotes truculentes à son sujet. Néanmoins, il me semble que mon stock est à bout. Je ne vais pas raconter encore une fois la fois où il a vomi en terrasse de la Comète.

Pourtant, cette fois, il a quarante ans. Il faut que je me surpasse. Je pourrais donc aller dans l’émotionnel. Tiens ! Ca fait 30 ans que je le connais. Il était louveteau, j’étais responsable, comme son frère, aux éclaireurs, dans le camp voisin. Il venait souvent voir son grand frère et on l’avait à la bonne. C’était un garçon très attachant même si, de nos jours, je passe plus de temps à détacher sont pantalon à cause du vomi.

Je crois bien que je le connaissais un peu avant. Il me semble que sa grande sœur était responsable du camp louveteaux, à Loche, en 1981 alors que j’étais jeune éclaireurs… sous la responsabilité de son grand frère.

Je l’ai revu en 1987. Nous avions organisé notre camp d’été en Yougoslavie, ce qui, à l’époque, était un tantinet délirant. Il avait donc treize ans et moi vingt-et-un, ce qui ne nous rajeunit pas beaucoup. Il avait un caleçon de bain mauve qui lui moulait les roubignoles, ce qui nous faisait bien rigoler. C’est bien la peine d’aller au bout du monde affronter la police de Tito pour en ramener ce genre de souvenirs…

Depuis, il n’a pas changé. Son épouse m’a dit qu’il tentait toujours régulièrement de prouver à la terre entière qu’il avait bien des roubignoles en les moulant dans des caleçons de bain trop petit. C’est étrange.

En 1995, nous avions vieilli. Surtout lui, d’ailleurs, puisqu’il était passé du stade de charmant bambin avec les roubignoles moulées à celui d’ivrogne, comme tout un chacun. J’avais alors pris la direction d’un centre de vacances, toujours avec les éclaireurs. Nous avions parmi les animateurs le petit Sylvain. Je consacrerai un billet à Sylvain après les municipales. Toujours est-il qu’il lira probablement ce billet. Je m’égare.

Gaël était mon adjoint avec un autre lascar qui s’occupait des louveteaux que j’ai complètement oublié. Je me rappelle d’un petit trapu sans intérêt. Ni caleçon de bain moulant ses glaouis, ce qui est aussi bien. L’année suivante aussi. Enfin, je me comprends. Gaël était aussi mon adjoint. J’en avais trois. J’ai oublié les deux autres. Je crois bien qu’il y avait une gonzesse avec un grand nez mais sans caleçon moulant.

Après, j’ai arrêté les éclaireurs. Fâché. J’ai quitté le milieu.

Je crois bien que c’est en 2001 ou 2002 que j’ai reçu un mail de Gaël. Je ne sais plus comment il l’a eu mais je crois bien qu’il était dans les pages blanches. A cette époque, quand je glandais au bureau, je n’écrivais pas des billets de blog mais je m’inscrivais dans un tas de sites totalement inutile.

Toujours est-il que j’ai été ému qu’il m’ait cherché.

Un peu après, je l’avais invité à Bicêtre. On avait pris une cuite. Je me rappelle : il voulait voir Paris. Je ne sais pas pourquoi. Il était en week-end au Kremlin-Bicêtre mais avait voulu voir le patelin à côté. Du coup, on avait fait le tour de la ville. Il avait pu raconter la vérité à sa grosse : il avait vu la Tour Eiffel, la gare de Lyon, la gare d’Austerlitz, la République, la Bastille, la Place d’Italie, Notre Dame, le Louvre et le Panthéon. Le tout en 20 minutes. Des bières nous attendaient aux Monts d’Aubrac.

Après, il a découvert mon blog. Je ne sais plus comment. Je lui ai probablement envoyé l’adresse, je ne sais plus. Du coup, il a créé les siens. Il voulait diffuser les photos de ses couilles moulées par un caleçon mauve mais je l’en ai dissuadé.

Il est revenu une fois à Paris, pour un Kremlin des Blogs d’été avec plein de gens. C’était en 2008. Il vient même parfois en formation à Bicêtre mais sans me dire bonjour. Il passe à la Comète sans vomir et habillé normalement. Si tant est que ce gugusse puisse s’habiller normalement. Je crois bien que je suis allé deux ou trois fois chez lui, à Tours. Je vais à l’hôtel parce que cohabiter avec un type qui se promène en caleçon de bain mauve ne me dit rien.

Il y a une fois où son épouse nous a engueulé : ah ben vous êtes saoul nous a-t-elle dit alors que nous rentions en pensant qu’une honnête femme serait couchée à cette heure tardive. Mais de la part d’une gonzesse qui épouse un tordu qui se promène en caleçon de bain moule burnes, il faut s’attendre à tout.

La dernière fois que je suis allé le voir, nous avons bu quelques bières à l’Epée, aimable établissement de Tours. Il a vomi en terrasse. Ce qui prouve que c’est un garçon honnête : il vomit aussi à domicile.

Pour ses quarante ans, je vais lui offrir un conseil : ne bouffe jamais quand tu picoles de la bière. Ce n’est pourtant pas compliqué, bordel ! Tu peux mettre un caleçon de bain mauve si ça t’amuse mais tu bouffe avant. Pas pendant.

Quelqu’un peut expliquer au webmaster du bureau pourquoi nous avons subitement des requêtes « caleçon de bain mauve moulant » dans Google Images ?

Bon anniversaire ! Mais, tu sais, je t'aime aussi sans ce caleçon de bain mauve moulant. Tu peux le jeter.

Le prochain anniversaire que j'ai à fêter dans mon blog est celui de Ptitmorveux. A mon avis, il doit trembler, vu ce que j'ai à raconter. C'est quand l'anniversaire de Sylvain, au fait ? Je ne connais la date que de trois blogueurs et encore, il y a en a une qui triche, elle est née le 25 décembre...

16 commentaires:

  1. la dernière fois on avait juste picoré... j'aurais pas dû vomir normalement :)

    RépondreSupprimer
  2. c'est quoi louveteau, genre scout toussa ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui euh mais à la cool hein ? sans uniforme, mixte (sinon j'aurais pas pu rester) et laïc

      Supprimer
    2. Les louveteaux, c'est la section des scouts réservée aux éducateurs pédophiles laïques.

      Supprimer
    3. J'ai arrêté de pédophiler quand j'ai vu Gael en caleçon mauve.

      Supprimer
  3. Bon anniversaire au porteur du caleçon mauve :o) ... après tout ça ne va pas à tout le monde cette couleur et cette forme ! ;o)

    BIZ !!!!

    RépondreSupprimer
  4. Il va falloir que je le rencontre ce Gaël un jour! C'est un des rares LB que je ne connais pas encore de visu.

    RépondreSupprimer
  5. Et je ne découvre ce billet que maintenant ! Mon anniversaire est passé ;)
    Ca m'a aussi rappellé les affreux maillots de bain bleu ciel qu'on avait dû acheter à Montireau, Garry, Gwen Delagré et moi même pour pouvoir accompagner les mômes à la piscine ! Certains utilisateurs de la piscine nous avaient pris pour des maîtres-nageurs...
    Le Petit Morveux

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !