05 mars 2014

Homophobistro

Un type, en terrasse de la Comète, à la table à côté de la porte près du comptoir (donc de moi), explique pourquoi il est homosexuel à un mec et une gonzesse, visiblement des collègues de travail. Pourquoi expliquer ? Pourquoi ne pas dire : c'est comme ça ? Ou : bah ? Pourquoi se justifier ? Je n'ai pas suivi le début de la discussion. Fait-il une sorte de coming out ou son homosexualité est elle connue ? C'est pathétique. 

La fille pose une question que je ne comprends pas. Le mec répond qu'il est effectivement attiré par les jeunes garçons mais sans plus. Qu'il n'est pas pédophile et n'a pas de "pulsions". Qu'il ne franchira pas le pas. Qu'il se contente de regarder, et encore. Pourquoi n'a-t-il pas répondu au mec : et toi, quand une gamine de 14 ans marche devant toi, tu ne regardes jamais son cul ? Tu lui demandes ses papiers avant de mater ?

Le pire est peut-être qu'ils boivent du Martini Rosso. Je suis martinirossophobe. Surtout qu'ils buvaient du vin blanc avant. C'est grotesque. Passer du vin blanc au Martini Rosso... Faut dire que je n'ai jamais goûté. D'un autre côté, je n'ai jamais  couché avec des garçons. 

Comment une conversation de bistro a pu tourner ainsi, qu'un type doive justifier son homosexualité et qu'il le fasse aussi maladroitement ? 

8 commentaires:

  1. Il était bourré, il va regretter demain en se disant, "mais qu'est ce que j'ai été raconté" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Il n'était pas bourré. À une de nez, ils ont bu un blanc chacun et deux verres de Martini. Je pourrais demander au Loufiat mais ça ne me regarde pas.

      Supprimer
  2. Je suppose qu'il fait comme il peut, comme il le sent ... qui peut en juger ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personne. Je ne lui fais pas un procès.

      Supprimer
  3. Dans ce cas il peut sauter le mec.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, il serait poursuivi pour harcèlement sexuel...

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !