18 avril 2014

La vieille dame dans le métro

Je suis parti tard, ce soir. L'actualité politique est copieuse (je passe donc plus de temps dans les blogs) et ma chef est en vacances (il faut donc que je joue le rôle du petit chef). Toujours est-il que j'ai pris la ligne 7, vers 20h30, pour rentrer à la maison (via la Comète). La voiture était quasiment vide. Je me suis posé sur un strapontin. À Châtelet, une dame est entrée dans la rame. Elle me semblait avoir environ 70 ans. Elle avait des lunettes de soleil (j'en ai déduit qu'elle avait des problème de vue). Bien après, nous sommes descendus en même temps à Bicètre, j'ai constaté qu'elle était petite, au plus 1m45. Je le sais, c'était la taille de ma grand mère. 

En des années de métro, j'ai tout vu. Même des grosses femmes qui se faisaient passer pour enceintes pour avoir une place assise. C'est d'ailleurs pour ça que je me mets toujours sur des strapontins quand il y en a de disponibles, c'est la meilleure solution pour rester assis longtemps. Vous n'êtes pas viré par des femmes enceintes. Je n'ai rien contre, remarquez ! C'est seulement un vieux réflexe. On voit des connards ou des connasses qui se précipitent pour avoir une place assise mais qui se font virer par des vieux, des handicapés, des femmes enceintes,... Je laisse donc la place avant d'être emmerdé même si, à mon âge, je vais pouvoir commencer à revendiquer. Pour l'instant, je prends les strapontins. Je n'ai jamais été viré. Je me lève quand il y a du monde. 

Ma vieille dame, petite, avec des problème de vue entre donc dans la rame presque vide et vient vers moi : vous pouvez me laisser la place près de la fenêtre, s'il vous plait ? 

J'ai évidemment accepté, nous étions moins d'une quinzaine dans la voiture. Le strapontin juste à côté était libre, je m'y suis mis. 

Il n'empêche que je me demande toujours (et encore plus maintenant, je viens de me rappeler que nous étions assis dans le sens inverse de la marche) pourquoi ma vieille dame a voulu ce strapontin dans une voiture presque vide. 

14 commentaires:

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !