11 mars 2006

Tendance (fin)

Voila, ma série "répondons trait pour trait au mauvais gout de nos camarades bloggers" se termine. Il me resterait bien un truc à faire sur le penseur, mais je n'ai aucun meuble en rotin qui pourrait l'illustrer.

Cette photo montre les chaussettes qui ne sont pas encore triées, mais j'aime pas ça. Surtout celle de droite, qui a un truc écrit dessus, elle est orpheline. Hé oui ! Les chaussettes de droite sont orphelines depuis la mort du Général.

Bon, je vous laisse. J'ai des chaussettes à trier. Sans compter qu'un abruti a étalé des caleçons et des cravattes partout sur mon parquet à moi.

Quand je pense à la multitude de types qui vont tomber sur cette photo en faisant des recherches indécentes sur le web, qui vont se demander si je ne suis pas complètement fou ou si je n'abuse pas de substances illicites...

Ben non. Je réponds simplement à la question : a-t-on toujours un sujet pour écrire un truc sur un blog ?

Ben oui. Des fois, ça prend des heures de réflexion. D'ailleurs le sujet le plus fréquent des blogs est : que vais-je bien pouvoir diffuser aujourd'hui ?

Certaines fois, on cherche sur le PC des photos ridicules. Et hop ! Un filet de boeuf pour aujourd'hui.

D'autres fois, ça commence pas la consultation des blogs de Tonnegrande et de Sarkoprout ou d'autres. Une idée fuse : Tonnegrande cherche des photos de caleçons sur gogole, moi, je vais prendre la photo d'un de mes propres caleçons, histoire de lui montrer que la bêtise n'a aucune limite.

Par hasard le seul caleçon propre qui reste (ben oui, je ne vais pas, non plus, diffuser la photo du caleçon en cours, ou celui du mois dernier) est mauve. Le modem aussi. Et j'ai une cravatte du même métal. Et c'est parti. On en arrive aux chaussettes, y 'en a pas de mauve : le drame. Posted by Picasa

2 commentaires:

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !