03 mars 2008

Compte rendu circonstancié

Balmeyer a eu le courage et le bon ton de retrouver toutes les adresses des blogs des gens qui étaient à la maison samedi pour une soirée exceptionnelle. Pour le remercier, je vais mettre une illustration pour rendre hommage à son mal de mer.

L’événement le plus exceptionnel fut d’ailleurs pour mon tapis. Bobby y a renversé du jus de fruits. Pauvre tapis ! Il en avait vu d’autres mais jamais de jus de fruits. Bobby est un copain d’Oh!91 et de Igor, lui-même copain d’Oh!91. Bobby est plus gros qu’Igor. Juste le double.

Oh!91, que j’ai déjà rencontré plusieurs fois, est lui-même un copain de Fiso, vieille coquine copine blogueuse dont le Gros Loïc admire le caisson.

La soirée a commencé à l'Aéro, la Comète étant fermée (je précise que je pompe le compte rendu de Balmeyer pour faire le mien : si vous trouvez des belles phrases dans ce billet, rassurez vous, elles ne sont pas de moi).

Des 18h45, Monsieur Poireau et moi-même attendions sur le pas de la porte, impatients de rencontrer ces inconnus que nous connaissions tant ! Nous guettions les rousses plantureuses (je parle de Zoridae, c’est comme ça que Tonnégrande nous l’a décrite) et les abordions avec allégresse. D'ailleurs, Poireau a pris une gifle par une passante.
Nous surveillions également les types chaussés de chapeaux melons.
C’est Dorham qui est arrivé le premier, avec son épouse.
Balmeyer nous dit : « J'avais le trac ». Et moi donc ? J’attendais des gens talentueux – pour certains, il y avait aussi Tonnegrande – que je ne connaissais pas pour faire manger 12 personnes qui, pour la plupart, ne se connaissaient pas dans mon séjour de 19 mètres carrés et ma table ne pouvant qu’accueillir que six personnes.

On a vu Balmeyer arriver. Au premier regard, je me suis dit : « Tiens ! Il n’a pas de chapeau » alors que je n’étais même pas sur que c’était bien lui !
« Bizarrement, contrairement à ce qui se passe habituellement dans les soirées arrosées, les blogueurs ne sont pas dédoublés, mais plutôt divisés en deux. Fizo, pardon, Fiso, est partie applaudir son frangin en concert, accompagné de Boby et Oh!91. » Rien à ajouter. Le compte rendu est vraiment parfait.

Il nous raconte même par le détail tout ce qu’il a vomi en rentrant. Pourtant, je n’avais fait que du frais à manger. Aux dernières nouvelles, Dorham cherchait un volontaire pour laver sa voiture.

8 commentaires:

  1. Je proteste : j'ai ouvert la portière !

    RépondreSupprimer
  2. C'était une trois portes et tu étais à l'arrière.

    RépondreSupprimer
  3. Oh ! Je n'avais pas vu ce billet ! Saleté de netvibes !

    Pauvre Balmeyer il va en baver avec ce mythe...

    RépondreSupprimer
  4. Mais non !

    On sait maintenant pourquoi il a un chapeau en forme de cuvette.

    RépondreSupprimer
  5. Je rameute les copains !
    (et je passe à la Comète dans la semaine)

    RépondreSupprimer
  6. Ils ont du se demander ce qu'on faisait là, tous ces passants que nous dévisagions !
    C'est quoi cette histoire de gifle ? J'ai au contraire récolté plein de numéro de telephone de jeune femme bien decidee a devenir mon elue de coeur ! Jaloux que tu es ! :-)))

    RépondreSupprimer
  7. Moi je me demandais ce qu'ils avaient à passer devant nous.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !