22 mai 2008

Dernière tournée au bistro politique

Le bistro politique ferme ses portes. Le taulier se retire. On a tous envie de dire « Hé ! Patron, une petite dernière, c’est possible ? ».

Ca me fait penser à un autre bistro qui ferme prochainement, je vous en reparlerai… mais ces cinq mois ont été bien trop courts !

Ainsi, mon homonyme du bistro arrête son blog. On sentait chez lui une certaine lassitude depuis deux ou trois mois. Pourtant, qu’est-ce qu’on l’aimait bien sa chronique acerbe tous les matins !

Allez, Nico ! Dis-nous que c’est une farce. Ou alors une louche combine pour qu’on parle tous de toi pour que tu gagnes des points dans les classements. Ou alors que tu as monté une autre affaire.

Enfin, si c’est vrai, ça mérite bien une Une !

9 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Bon, en général les blogueurs reviennent après leurs adieux. C'est un peu comme les vieux chanteurs !
    :-)

    RépondreSupprimer
  3. moi je dis, le mieux, c'est de ne pas faire d'adieux^^

    RépondreSupprimer
  4. C'est plus facile de revenir ?

    RépondreSupprimer
  5. ben non, mais au moins tu dois pas d'explication.

    RépondreSupprimer
  6. nea,

    Accorde moi une heure... je te réponds dans un billet sur "Partageons le Reste" (sauf si le chef revient plutôt que prévu de son déjeuner).

    RépondreSupprimer
  7. il est 13h32, je serai pile au rendez vous à 14h32^^

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !