15 mai 2008

200 commentaires pour les photos de Tonnegrande ?

Ils pensent vraiment que je n’ai que ça à foutre. Une bande de dégénérés nus réclament que je foutasse une photo de moi nu sur mon blog alors qu’ils savent pertinemment que mon téléphone qui me sert d’appareil photo à ses dents creuses à un objectif dégueulasse consécutivement à ce que je l’eusse prêté à Kéké pour qu’il se livre à des expériences amusantes qu’il ne saurait tarder à raconter dans son blog : il attend juste de savoir écrire.

Ces andouilles m’ont laissé plus de 200 commentaires dans ce billet. Je les ai tous lu. Ne faites pas pareil. Ils n’ont aucun intérêt. Il y a même un type qui raconte l’histoire éculée de M. et Mme qui ont deux fils et qui s’appellent Yvon et Jacques mais qui a oublié le prénom de Saintmaloàlanageçaprenddutemps.

La prochaine fois que je passerai une journée complète loin d’internet pour cause de réunion hypersuper importante avec plein de directeurs et de gonzesses en tailleurs Chanel pour préparer l’avenir de notre grandiose société en prenant plein de consultants payés la peau des fesses nues, je ne le dirai pas sur nos outils modernes de communication instantanée qui rendent neuneu pendant les heures de travail même que je connais des chefs qui feraient mieux de couper internet car à force de faire le con, il faut que je rattrape le travail en retard.

Alors imaginez un peu : une journée totale de réunion, je rentre au bureau pour liquider les affaires courantes… Paf, 208 commentaires sur le blog plus 25 ou 30 messages personnels tous les plus urgents les uns que les autres allant de l’annonce du mariage de la belle sœur du fils du plombier de ma concierge au nouveau produit qui permet de faire croître un membre à une taille qui ferait rougir une jeune fille pubère ne connaissant pas Tonnegrande. Voila comment on se retrouve à régler les affaires qui courent encore après 18 heures alors qu’on est attendu au bistro pour finir les mots croisés du Parisien qu’un client imbécile n’a pas réussi à finir en mangeant son steak haché hallal pas cher mais casher à la Comète, 102 Avenue de Fontainebleau, au Kremlin-Bicêtre où ne se déroulera pas demain de cérémonie « La Queue de la Comète », puisqu’un « Kremlin des blogs » aura lieu au même moment juste en face, à l’Aéro, 2 avenue Eugène Thomas, pour des raisons qui m’échappent.

Je viens de me venger en allant dans mon netvibes et en cliquant à l’endroit où il faut cliquer pour ça pour marquer tous les billets qu’ils ont rédigés dans la journée en « lu », chapeau pointu.

Sauf les billets de Tonnegrande. J’ai un accord avec sa chère épouse. Quand il passe la soirée avec moi, je fais une modération de son blog qu’il tient uniquement quand il est dans un état d’ébriété que l’académie des sciences réprouve mais qui amuse beaucoup la gendarmerie. Surtout à Mantes La Jolie.

En effet, dans ses moments de lassitudes, il se fait engueuler par sa tendre épouse qui lui sort violemment, je cite : « Putain ! T’es encore bourré. ». Il se précipite alors dans sa chambre adjacente pour évité se femme agacée et allume son ordinateur sauf les fois où il ne trouve pas le bouton.

Et là. Sur son blog que trouve-t-on ? Des photos de lui à poil. En effet, il est très joueur et s’est achetée une webcam qu’il essaie en essayant différentes positions, tout seul, je précise. Mais, il ne sait pas enregistrer les photos. Il ne sait que les mettre sur son blog. S’il buvait tous les jours, ce qui n’est pas le cas, rendons grâce à sa sobriété (et sa femme nous lit peut-être), il faut que je surveille son blog et détruise les photos disgracieuses.

Pour vous le prouver, je n’ai pas modéré son dernier billet. C’est ici que cela se passe.

5 commentaires:

  1. C'est pire que ce que je pensais, tu confonds Gael et Tonnegrande maintenant...

    RépondreSupprimer
  2. Franchement, j'attends quand même les photos, ils ont fait fort !
    :-))

    RépondreSupprimer
  3. Pour une fois que tu bosses!
    Ce n'était pas une blague éculée.

    RépondreSupprimer
  4. Madame Tonnegrande vient de m'envoyer un commentaire dans lequel elle me demande à quelle heure je rentre ! c'est fin, tiens !

    RépondreSupprimer
  5. Trub,

    Je ne confonds pas.

    Poireau,

    Va voir sur le blog de Tonnegrande.

    Eric,

    Eculée toi même.

    Gaël,

    Donne moi son adresse, j'ai justement deux ou trois trucs à lui dire.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !