28 mai 2008

Le Vieux Jacques est rentré

« Tu peux venir me chercher à Orly à 18h45 ». Tel est le message que j’ai reçu du vieux Jacques hier à 18h15. Rien ne me surprend pendant les heures de travail néanmoins je croyais qu’il devait rentrer le lendemain (aujourd’hui, donc) en train et il ne m’a encore jamais demandé de tels services.

Il faut dire que Marcel le Fiacre, son chauffeur habituel, est lui-même en vacances. Le vieux Jacques rentrait d'un séjour en famille dans le sud.

Je voulais répondre à son SMS : « Tiens ! Qu’est-ce tu fous à Orly ? Peux-tu me confirmer qu’il s’agit bien d’Orly ouest et à quelle porte veux-tu que je t’attende ». En langage SMS, j’écris donc « Où ? ».

Au bout de 2 ou 3 minutes, comme il ne me répond pas, je lui envoie : « Répond bordel, c’est grand Orly ». Il ne répond pas.

C’est alors que je réfléchis. Ca m’arrive. Si Jacques atterrit à 18h45, il ne peut pas envoyer de message à 18h15 ! Je pense donc qu’il me demande ça pour le lendemain.

Je quitte donc le bureau mais pris de remords, je l’appelle et lui laisse un message sur son répondeur. Je rentre donc à la maison rassuré, d’autant qu'elle est sur la route entre le boulot et Orly : s’il m’appelle je pourrais toujours être à l’heure à Orly. Raté. Il pleut, c’est le bordel. 45 minutes pour faire 4 km.

Me voilà donc à la Comète à discuter avec Tonnegrande. Vers 20h15, au moment où nous partions pour rejoindre nos épouses respectives et respectables (sur Tonnegrande) voilà le vieux qui se radine. A pieds. Nous rentrons donc dans le café. Je prends les devant et je l’engueule (s’il n’avait pas reçu mes SMS il aurait pu penser que j’avais refusé d’aller le chercher…).

« Putain de bordel, tu pourrais répondre à tes SMS et écouter tes messages. Tu as aussi le droit de prévenir une demi-journée à l’avance et pas une demi-heure. Enfin, un téléphone ça sert aussi à téléphoner, pas à envoyer des messages. » Lui : « Heu, j’ai pas reçu tes SMS ».

Je prends donc mon téléphone pour lui prouver mes envois. Il me croit. Je prends son téléphone… et je retrouve mes messages dans « messages filtrés » (astucieuse option qui permet de mettre à la corbeille les messages qui proviennent de numéros dont on ne veut pas entendre parler). Ce con avait fait une erreur de manipulation avec son téléphone : mon numéro était en "liste noire".

Bon.

Il m’explique. Il m’a envoyé le message à 18h15 alors qu’il était déjà à Orly, mais qu’il lui fallait récupérer ses bagages. Je lui demande donc comment il a fait pour mettre deux heures à rentrer d’Orly au Kremlin-Bicêtre. « C’est simple, j’ai pris la navette jusqu’à Orly Sud puis le bus 183 jusqu’à Porte de Choisy puis un autre bus ».

Pour ceux qui ne connaissent pas la région Parisienne, c’est un peu comme s’il était passé par Toulouse pour aller de Paris à Bordeaux. Il y a deux solutions plus simple : un bus direct (mais il faut marcher et il s’arrête à… tous les arrêts) ou un car qui va jusqu’au terminus du métro. Au pire 40 minutes.

Pourquoi je vous raconte ça ? Par pure gentillesse pour vous. Sinon, je raconte ses vacances. Avec tous les détails croustillants (sauf que cette fois, sa frangine n’a pas pris de cuite).

17 commentaires:

  1. Bien bien bien, si je débarque au KB, je sais qui appeler donc ?

    RépondreSupprimer
  2. Les aventures de Jacques à Orly, j'aime !!!
    :-))

    RépondreSupprimer
  3. Et tu as cru qu'il avait fait une fausse manip?

    RépondreSupprimer
  4. Oui, car il est incapable de faire autre chose.

    RépondreSupprimer
  5. moi aussi, j'aime tous ces personnages de KB. Enfin, racontés par Nicolas ...

    RépondreSupprimer
  6. Audine,

    Viens les voir en vrai : ils existent !

    RépondreSupprimer
  7. audine,
    en dehors de moi, tu risques d'être déçue

    RépondreSupprimer
  8. Sauf si tu n'aimes pas les gros ivrognes.

    RépondreSupprimer
  9. Allons, allons, Tonnegrande n'est pas gros, il a de l'envergure...
    Il ne boit pas, il se désaltère!

    RépondreSupprimer
  10. Il a très soif et beaucoup d'envergure.

    RépondreSupprimer
  11. Merci Olivier,
    toi au moins
    tu es un ami

    RépondreSupprimer
  12. Un ami ? La seule fois où vous vous êtes vu vous chantiez la Marseille en Breton à l'Aéro alors qu'Olivier avait refusé de participer avec un toi avec un concours amusant qu'on pratique généralement dans vos états respectifs.

    RépondreSupprimer
  13. Excellent ! J'adore ces aventures !

    RépondreSupprimer
  14. Parce que tu ne vois pas le vieux tous les jours.

    RépondreSupprimer
  15. Ca tombe bien, j'avais envie de pousser la chansonnette en ce moment.
    Je viens demain soir, tu peux rameuter le grand noir et le vieux ?
    (j'ai cru que Jacques t'avait envoyé un SMS en plein vol, ça m'aurait pas étonnée de lui et il se serait bien fait engueuler !!!)

    RépondreSupprimer
  16. Demain, la Comète est fermée. Je pense qu'on sera à l'Aéro. N'hésite pas à téléphoner.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !