01 mars 2015

Vous connaissez @TGVFamily ?

Je ne parle pas du compte Twitter que je cite dans le titre pour qu'ils me lisent mais du nouveau service proposé par la SNCF. C'est simple, pour 6 euros par trajet, les familles avec des gamins de 3 ou 4 ans à 6 ou 7, la classe d'âge la plus difficile à occuper, sont regroupés dans un wagon et un animateur les prends en charge, comme le sympathique Pierre que j'ai vu aujourd'hui. Il leur propose des jeux, leur donne des machins pour faire des dessins, des collages,... A la fin, il y a un petit spectacle, des tours de magie,...

Le service étant payant, les familles sont des CSP+, très officiellement attachés à l'éducation de leurs enfants (officiellement seulement, puisqu'ils les confient à un animateur) et participent joyeusement aux activités : allez, mon chéri, Pierre t'a demandé de faire un dessin. A la fin, ils distribuent des cadeaux. 

Cette cous, le véritable tour de magie etait jeudi quand le site web de la SNCF m'a indiqué qu'il n'y avait plus de place dans le train sauf si je payais 6 euros de supplément pour etre en "TGV Family". 

Je me disais que j'allais etre etre dans un wagon spécial comme le 8 ou le 18 avec une majorité des places organisées par 4 pour permettre aux familles de se regrouper. Je me demandais pourquoi ils facturaient 6 euros de plus. J'ai néanmoins dit amen. 

Ce que je ne savais pas c'est qu'il y avait une animation et que c'était le dernier jour des vacances en région parisienne, avec plein de gamins. 

J'ai vécu l'enfer. 

Merci à Pierre pour sa patience. Il aurait pu m'offrir des crayons de couleur dans la mesure où mes 6 euros contribuent à son salaire que je subodore dérisoire. Je remercie la SNCF d'envisager de ne plus faire payer les 6 euros aux gens sans enfant. Offrir des services est sympathique mais faites le les jours où vous n'êtes pas sûrs de remplir les trains. Vous allez couler, les gars. 

22 commentaires:

  1. Réponses
    1. Bah ! Leur truc est très sympa. Tu y aurais été avec tes deux monstres (du moins G.) tu aurais été peinard. Aucun gamin ne pleurait ou demandait quand on arrive. Les parents se prennent au jeu et le trajet passe vite. Par contre, moi, dans ce truc...

      Supprimer
  2. Réponses
    1. pourtant vu ton blog tu connais mieux le paradis....

      Supprimer
  3. Le principe est rigolo, mais je trouve le prix assez élevé.
    Ils auraient pu taxer sur la grille "1€/heure", en calculant le temps de trajet prévu. Un euro pour Paris-Le Mans, 5 ou 6 euros pour Paris-Marseille, etc.

    RépondreSupprimer
  4. Quelle horreur ! Je te plains sincèrement.

    RépondreSupprimer
  5. Il serait tellement plus simple d'interdire le train aux gens cousus d'enfants !

    Cela dit, c'est bien fait pour vous : vous n'avez qu'à voyager en première, comme tous les gens normaux.

    RépondreSupprimer
  6. encore une invention qui va me faire détester le train

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai beaucoup aimé le train dans ma jeunesse. Mais je vous parle d'un temps où il n'y avait ni téléphones portatifs, ni appareils à musak. Pour peu que l'on s'installât en première classe, il n'y avait pas non plus d'enfants, ou alors un ou deux, des tout blancs et bien élevés. Et on voyageait tranquillement, bercé par le doux froissement des pages saumon du Figaro

      Supprimer
    2. Généralement, le TGV est assez calme... à part les "vieux" qui n'arrêtent pas de causer.

      Supprimer
  7. A ce prix-là, y z'auraient pu t'offrir au moins une bière.

    RépondreSupprimer
  8. Il y a aussi des voitures "enfants" dans certains trains suisses, mais sans animateur. Le voyageur ne paie donc pas de supplément.

    Pour t'en donner une idée: http://www.cff.ch/gare-services/dans-le-train/familles.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça devrait être la base... Ou du moins des voitures sans enfant.

      Supprimer
    2. Pas facile de dire frontalement "voiture sans enfants", de la part du chemin de fer.

      En revanche, la Suisse a des compartiments et voitures silence dans ses trains: pas de conversations, pas de téléphones, pas de muzak, pas de retraités qui braillent en sifflant des verres de fendant...

      Supprimer
    3. Certes. Oui il faudrait des voitures "silence". Mais il y a un problème d'éducation des gens. C'est quand même une évidence que les trois quarts des voyageurs sont dans le train aussi pour se reposer.

      Supprimer
  9. P.-S. Je vois à l'instant que dans une appli de statistiques sur ce blog, il est écrit "Pages bues le mois dernier". C'est b/voulu?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !