17 septembre 2007

Le gros Loïc n'a pas mal aux dents

Voilà ! J’ai fait ma dernière séance chez le dentiste. C’est incroyable : quand je voyais ma tronche la semaine dernière, je me voyais avec des mois de soins. Non, le dentiste m’a dit aujourd'hui : « si ça ne va pas, n’hésitez pas à m’en parler si on se voit au bistro ! ».

Le rêve.

Encore deux jours et j’aurai fini mon stock d’antibiotiques. Je vais enfin pouvoir recommencer à m’hydrater à base de produits sérieux mais néanmoins liquides.

Je vais juste compléter mon précédent billet sur les bières sans alcool. Dans mon concours entre Kronenbourg, Free et Buckler, c’est de la Kronembourg sans alcool que j’ai peut-être le plus bu. J’avais une de ses soifs pendant le match hier ! C’est probablement la plus digeste, pour le goût, j’avais exprimé mes préférences pour la Free. Néanmoins ne négligeons pas la Buckler.

Avec Joël, hier, nous étions pliés de rire : nous comparions les vertus des bières sans alcool en singeant des œnologues. Un rien nous amuse. Même à jeun. La preuve.


Il nous reste à gérer le cas du Gros Loïc. Il y a 15 jours, il a eu un truc (ça ne vous regarde pas, mais rassurez-vous, ça n’a rien de cochon). Son toubib l’a foutu sous antibiotiques avec consigne absolue de ne pas picoler, ce qui pour Loïc, se limite à ne rien boire en dehors d’un ou deux litres de vin par repas.

Il finit les antibiotiques et son truc se guérit normalement ! Voilà qu’il rechoppe autre chose : une tendinite au genou, semble-t-il, mais ça ne vous regarde pas non plus. Ce con, voyant que l’abstinence en alcool lui avait réussi puisqu’il avait réussi à soigner sa première maladie, a décidé d’utiliser le même traitement pour soigner sa tendinite ! Il a même arrêté de boire tout alcool, y compris en mangeant !

Il n’a pas entièrement tort puisque ses 130 kilos ne sont pas étrangers à cette tendinite et que sa consommation quotidienne légèrement excessive d’alcool n’est, elle-même, pas étrangère à ces 130 kg !

Cependant, quelqu’un peut-il lui expliquer qu’il a tort d’arrêter de boire sans avis médical et que pour soigner une tendinite (et vérifier qu’il s’agit bien de ça) il ferait mieux d’aller voir un toubib ?

10 commentaires:

  1. Ca illustre les dangers de l'automédication.

    Il ne lui est pas venu à l'idée que cette tendinite était peut-être due à son abstinence de la semaine d'avant ? Et qu'en poursuivant il risquait d'empirer les choses ?

    RépondreSupprimer
  2. J'ai essayé de lui expliquer mais il n'a pas toujours une démarche très scientifique.

    RépondreSupprimer
  3. la tendinite est une affection assez bénigne mais qui peut être persistante. Les causes n'en sont pas très bien définies mais il semble qu'elle soit favorisée par une hydratation trop basse.

    Que GL boive oui, mais ... de l'eau.

    RépondreSupprimer
  4. Non, il n'en boit pas. Il devrait. Notons qu'il évite sagement de boire du rosé.

    RépondreSupprimer
  5. dans l'image, on voit pas la bite, ok mais on voit pas non plus le bide au gros : serait-ce une image truquée?

    RépondreSupprimer
  6. Oui l'image est truquée car des enfants nous regardent.

    RépondreSupprimer
  7. Bah, qu'il boive ou non, il aura toujours sa tendinite !
    Par contre à boire plus que de raison, il risque un demi-elbow ou pire un ballon-elbow qui le fera passer pour un sportif !
    :-)

    RépondreSupprimer
  8. Le gros Loïc, passer pour un sportir ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !