27 février 2009

Des nouvelles

Ceci est un billet sérieux. Bordel.

Petit 1 : des connards avaient cassé la vitre arrière de ma voiture pour piquer ce qu'il y avait dedans. Il n'y avait rien. Il n'ont rien piqué. Les cons. La voiture étant cassée, je l'ai amenée au garage et n'ayant pas de voiture, j'ai du abandonner la joyeuse idée de rentrer en Bretagne. Ca sera pour le week-end prochain.
A ce sujet, je voudrais engueuler les gugusses qui nous incitent à prendre les transports en commun pour ne pas détruire la planète. C'est impossible pour moi. Ca le serait s'il ne fallait pas que je parte du boulot une heure  vingt avant le départ du TGV pour être à peu près sur de l'avoir et si les correspondances pour le Centre Bretagne étaient correctes. Hop.
Petit 2 : ça sera tout pour cette fois. La voiture est réparée, il faut que j'aille la chercher. Avec la vie délirante qu'on mène en région Parisienne, c'est impossible d'aller chercher une voiture dans un garage sans quitter le boulot à 16 heures.
Les heureux provinciaux devraient nous envier.
La bonne nouvelle, c'est que je vais pouvoir profiter du trajet pour lire Vendredi.

4 commentaires:

  1. Bin quoi ? Travailler jusqu'à seize heures, ça devrait être la norme !!!
    :-))

    RépondreSupprimer
  2. Poireau : C'EST la norme, mais seulement pour les fonctionnaires. Et encore : sauf les vendredis et les jours de manif.

    Hin ! hin ! hin !

    RépondreSupprimer
  3. ben bon week-end quand même alors...

    RépondreSupprimer
  4. Didier Goux : mais que faites-vous à commenter à toute heure de l'après-midi ? :-))
    Quand je bossais en imprimerie (du privé, donc !) je faisais du 7h30/15h00 en journée continue, ça m'allait très bien !
    :-))

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !