27 avril 2009

Dimanche mort

Je ne sais pas pour vous, mais mon dimanche a été presque déprimant. Presque seulement, faut pas déconner. Ca a commencé par le froid. On aurait dit l’année dernière, avec le dernier jour de beau temps de l’année en avril. Ensuite, en faisant le marché, je suis tombé sur Marcel qui était habillé en costume gris avec une chemise rose et une cravate bleue trop courte. J’ai horreur des types qui s’habillent bien le dimanche en ville. Toute la semaine, je mets une cravate à chier pour aller bosser. C'était bon "dans le temps", "à la campagne", pour marquer le coup ou pour aller à la messe.

Je ne vois pas pourquoi je serais obligé de supporter les cravates à chier des autres. Je ne vois pas pourquoi j’aurais à refaire les nœuds de cravate de Marcel alors je l’ai engueulé. Il est reparti chez lui et est revenu une demi-heure après avec son nœud refait et son épouse pas refaite. Je les avais invités à prendre l’apéro car ils n’étaient pas là pour mon anniversaire. Quand on est rentrés dans le bar, le vieux Jacques buvait du Vittel menthe : ce n’est pas bon pour le moral. Quant à Tonnegrande, je ne peux pas vous raconter tout mais des ennuis gastriques l’ont empêché de passer.

Nous étions cinq au comptoir, Michou nous attendant aussi, sans compter deux ou trois commerçants du marché qui s’arsouillaient peinardement, attendant désespéramment la venue des clients.

On a mangé, à sept dans la grande salle. Puis on est rentrés. Le soir, avec le patron de la Comète puis celui de l’Amandine, on a constaté le désastre du jour : personne dans les bistros. Mais je suis le seul à avoir réagi à la cravate de Marcel. Bon ! L’heure est grave. Voilà la courbe du jour de fréquentation de mon blog. Vers 14 heures, j’ai fait un billet nul sur la grippe porcine. C’est toujours déprimant de constater que ce sont vos pires billets qui attirent le plus de visites et que Google les fout en première page alors que des gens cherchent à savoir s'ils vont mourrir dans les huit prochains jours.

6 commentaires:

  1. Oui, mais il fait toujours aussi mauvais.

    RépondreSupprimer
  2. Du coup, tu le mets pas en lien, tu couves quelque chose ou bien ?

    RépondreSupprimer
  3. Dorham,

    Non ! Je me fous des liens... malgré les apparences...

    RépondreSupprimer
  4. Vivement une maladie qui s'attrape par le port de la cravate le dimanche !
    :-))

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !