13 avril 2009

Tout le monde sur le pont !

Le patron de la Comète, vendredi : « Putain ! Ma copine est tombée sur un billet de ton blog où tu parlais des anciens patrons, tu les as bien alignés ! C’étaient des cons ». Pas Patrick et Patricia, le proprio. J’ai confirmé : « Je ne l’ai vu qu’une seule fois, le patron était bien un con, à nous prendre de haut en oubliant qu’on était un peu importants, en tant que clients. » Et j’ai continué : « Tu sais, je t’ai aligné une fois aussi ». « Je sais ».

Voilà une excellente introduction de billet qui pourrait déboucher sur trois thèmes : « Comment il faudrait parfois fermer sa gueule ? », « Comment ne plus se faire payer de verres par un patron ? » et « De quoi tu te mêles, connard ? »

J’ai choisi une autre option en ce dominical lundi pascal. A 12h10, j’ai débarqué, ayant rendez-vous avec le Vieux Jacques, et j’ai immédiatement piqué une crise de rire. Côté personnel, il y avait Karima (notre illustration), Camille, Farad, Jim, Nicolas et le patron. C’est sûr qu’à 6, ils allaient pouvoir assurer un jour férié.

Il n’empêche que j’ai connu trois équipes à la tête de ce rade. La première, pendant 11 ans, Jean et Martine à la tête, Josiane et Jim au service, et les autres. Après, Patricia et Patrick tenaient le troquet. Enfin, Bruno, et progressivement l’équipe actuelle. Camille, Farad et Raman en cuisine, Karima, Jim, Nicolas et Seb au service.

La Comète est un bistro particulier. On est chez soi. D’ailleurs, je suis souvent chez moi. Ca me fait plaisir quand tout le monde est là. Allez savoir pourquoi ?

8 commentaires:

  1. Tu es une sorte d'archiviste officielle, de mémoire collective à toi tout seul pour le lieu !
    :-))

    RépondreSupprimer
  2. C'est sans rapport, mais...
    Par le plus grand des hasards, à l'arrière d'un bus (Ratp), j'apprends par une affiche idoine que ton neveu Zac est à l'affiche d'un film qui sortira le 22 avril.
    Tu joues dedans ?
    Ou, à défaut, peux-tu me faire avoir 2 places gratos?
    J'irais avec Mlle ciguë qui aime les adolescents pubères mais néanmoins imberbes, selon toi.
    PS : puberté : ensemble des transformations de l'adolescence aboutissant à l'acquisition des caractères sexuels et de la fonction de reproduction (Larousse 2009)

    RépondreSupprimer
  3. C'est un cauchemar ! L'affiche a été placardée dans tous les métros.

    T'as vu ? Je t'ai mis un lien dans mon dernier billet (sous "alcoolique" je crois) avec la photo de la pouffe maigrichonne.

    RépondreSupprimer
  4. Pubères et imberbes... et au pluriel qui plus est... Ca laisse rêveur...

    RépondreSupprimer
  5. Tonnégrande : ça y est, tu es rasé de près ? :-))

    Mademoiselle Ciguë : bon… Je vais me raser alors ? :-)))

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !