23 avril 2009

Lettre à Didier, par Catherine Goux

"Lettre à Didier
Par Catherine Goux
Éditions Filipacchi

Catherine Goux fut la dernière compagne de Didier. Elle est la mère de ses deux jumeaux, Didier-Gilles et Gilles-Didier qui naquirent après la disparition de Didier. Catherine Goux évoque de façon très émouvante dans ce récit sa vie avec Didier Pironi. Attention toutefois, comme le précise le site de La Librairie du Palmier, cet ouvrage ne traite pas de la carrière en F1 du champion français."
 
Ouarf ! Je confirme : il vaut mieux que Didier conduise sur circuit.

19 commentaires:

  1. t'avais encore jamais vu ? (je l'avais trouvé il y a quelque mois, mais moi, j'avais pas osé )

    RépondreSupprimer
  2. Non, je ne passe pas week-end sur Google ! Et il fallait oser.

    RépondreSupprimer
  3. oui, mais je ne les connaissais pas encore à l'époque... il m'avait pas encore adopté.
    Et puis ça t'aurais gâché le plaisir de le faire :)

    RépondreSupprimer
  4. Je me vois obligé de relayer l'info

    RépondreSupprimer
  5. Quelle horreur !
    Appeler des jumeaux Didier-Gilles et Gilles-Didier...

    RépondreSupprimer
  6. Le mien il ne conduit pas sur circuit et il est vivant !
    D'accord avec Suzanne !

    RépondreSupprimer
  7. J'ai rien compris à ce sujet mais je m'interroge :
    La jolie innocente et candide fleur est censée représenter l'Ignoble Didier Goux ?
    Respectons, je vous prie, les défenseurs de la nature.
    Notamment Fiso et JL Borloo.
    D'autant que Didier Goux n'a pas l'intention j'espère, de faire dans le développement durable.
    Sinon, on est mal, comme dirait Le Vieux Jacques

    RépondreSupprimer
  8. Tiens Tonnegrande ! Serait-il encore plus saoul que Didier Goux ?

    RépondreSupprimer
  9. comment se fait il que vous parliez de ce livre
    il est sorti en 1988
    est ce parce que la personne qui l'a écrit porte le même nom que vous ou êtes vous intéressée par le sport automobile??

    RépondreSupprimer
  10. Je connais une homonyme mariée à un didier !

    RépondreSupprimer
  11. J'avais raremment lu autant de stupidités en si peu de commentaires... Mes félicitations pour vos remarques stériles.

    RépondreSupprimer
  12. Suzanne... J'oubliais, les fils de Didier Pironi s'appellent Didier et Gilles, ce ne sont pas des noms composés... imbécile heureuse.

    RépondreSupprimer
  13. Anonyme,

    Ta gueule. Les prénoms sont indiqués dans le machin que j'ai trouvé sur Google.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !