22 avril 2009

L'Elégant et le Vieux sont partis fâchés

Tonnegrande (notre grosse illustration) m’a envoyé exactement deux SMS hier à 22h55 : « Mais enfin pourquoi ? » et « Au fait, le vieux a disparu quand ? » en me sommant de répondre si les conditions sont réunies.

Elles étaient réunies mais ça aurait été dommage de gaspiller des caractères de l’iPhone pour faire des SMS alors qu’il est très possible de raconter ces anecdotes dans un billet de blog fort utile.

Le « Mais enfin pourquoi ? » répondait à un de les SMS dans lequel j’écrivais : « L’Elégant est tricard à la Comète. » Pourquoi ? Il est client récent mais a tendance à faire les fermetures avec le Vieux Joël et moi depuis peu. Il se croit maintenant chez lui. Ainsi, hier, il a déplacé les verres de deux clients qui étaient à « sa place » et a piqué leurs bretzels. Nicolas Le Loufiat lui a fait comprendre, à juste titre, que « Bordel, gros con, pour qui tu prends ? ». L’élégant a répondu : « Bon, si c’est comme ça, je ne mettrai plus les pieds ici. ». Nicolas a alors acquiescé.

Quant au Vieux Jacques, il est parti alors que je discutais avec mes trois gros et qu’il attendait le Tonnegrande en question qui était parti faire des courses (ou boire dans un autre bistro). Il a dit : « Bon, arrivée d’air chaud » en partant. Je crois qu’il était fâché.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !