26 avril 2009

Le libéralisme en grande pompe à bière

Hervé Novelli a annoncé que les restaurateurs devront baisser certains prix de 10% afin de répercuter la baisse de la TVA obtenue récemment de Bruxelles. Je me demande bien comment nos braves législateurs comptent vérifier ça.

« nous ferons connaître les accords sur les diminutions de prix qui devraient être supérieures à 10%, et concerneront une liste de produits visibles et ciblés tels que les entrées, le plat du jour et l'emblématique café noir ».

Bien. Le café à 1€20 passera donc à 1€08 ? Chiche ! Le patron devra le passer à 1€05 pour éviter les problèmes de monnaie. Quand il aura payé la TVA, ça qui lui fera une perte nette de près de un centime par café. Le patron de la Comète n’a pas fini de ronchonner.

C’est sûrement comme ça qu’on va sortir de la crise et qu’il pourra embaucher !

« Les restaurateurs devront signer un "contrat d'avenir", qui les engagera sur les prix, l'emploi et les investissements, les contreparties devant, selon Hervé Novelli, être à "la hauteur du geste de l'Etat", pour qui cette baisse va se traduire par 2,5 milliards d'euros de recettes fiscales en moins. » Il faut que chaque restaurateur signe un contrat pour faire son métier en bénéficiant d’un taux de TVA réduit ?

Bonjour l’usine à gaz !

« Le contrat d'avenir, qui sera validé par tous les syndicats professionnels, sera un "contrat en bonne et due forme" et un comité de suivi sera constitué "pour rendre compte tous les six mois de la mise en oeuvre" des engagements, a-t-il poursuivi. » Je veux bien faire partie de ce comité de suivi qui aura comme boulot de faire le tour des bistros pour vérifier que les prix baissent ! Tant pis si le prix du bœuf augmente de 10%, le plat du jour devra baisser ! A l’origine, M. Novelli, il n’était pas libéral ?

« L'affichage de la baisse des prix sera obligatoire, vérifiable et vérifié, a souligné Hervé Novelli ». Ca va être joli ! Les vitrines s’égaieront de jolies affiches : « Aujourd’hui, on baisse de 11% ».

Depuis quand les prix sont-ils fixés par l’état ?

17 commentaires:

  1. Mais, c'est carrèment le retour de la planification des prix gouverné par l'Etat, non ?
    Mort de rire !
    :-))

    [Sans compter que par ailleurs, il nous est toujours seriné que bon bin, les entreprises, elles font ce qu'elles veulent, ce n'est pas au gouvernement qui a les moyens d'y intervenir !].

    RépondreSupprimer
  2. Ils vont nous ressusciter Marchais à ce rythme.
    Sont impayables dans ce gouvernement(enfin, si on ne parle pas de leurs auto augmentations)

    RépondreSupprimer
  3. Les restaurateurs, ils feront des prix de Gros ?

    RépondreSupprimer
  4. "ressusciter Marchais"?
    Novelli est un ancien FN

    RépondreSupprimer
  5. @ Tu me permets Nicolas de dire un petit mot à Olivier P...
    Mon mari ressemblerait, paraît-il, à Georges Marchais (en mieux quand même) et si j'ai le malheur de dire une phrase un peu déplacée, il me dit (en riant) taisez-vous Elkabach...
    il ne me reste plus qu'à rétorquer...
    - Vous venez avec vos questions...
    Je viens avec mes réponses et oui viendez, viendez..

    RépondreSupprimer
  6. Jeffanne,

    Je crois que Georges Marchais n'avait jamais tenu cette réplique, c'était juste Pierre Douglas dans une de ses imitations.

    RépondreSupprimer
  7. "Travaux en cours" : déviation (PMA étant un blog sérieux m'en vais répondre ici)

    Que voulais-tu donc me dire, Nicolas, sur PMA quand tu me conseilles ceci :
    - laisse tomber...
    C'est quoi (que je me dis) que je dois laisser tomber :
    - la pelle, le rateau, le fichon ???
    Hé, pas le fichon quand même...

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour la rectif...
    quelquefois cela se bouscule au portillon.
    Je pense qu'Olivier P aurait également rectifié le tir...

    RépondreSupprimer
  9. Jeffanne,

    Si je t'ai dit "laisse tomber" (j'ai oublié), ça devait concerner une conversation avec une commentatrice indésirable...

    RépondreSupprimer
  10. En plus, Nicolas, c'est Rébus qui parlait de Marchais, triste ironie...
    Je l'aime bien Rébus,
    J'ai, comment dire, démarrer à faire des coms sur son blog... et celui de quelques uns de ses amis... avec lui et il m'a toujours guidée
    avec courtoisie, humour, il est plein de coeur...
    c't homme-là - je me devais de le remercier au passage...
    En réalité, il sait que je le lis mais que je laisse peu de coms...
    à+

    RépondreSupprimer
  11. Tiens ! Au fait, je réponds à Jeffanne mais j'ai oublié les autres.

    Messieurs, bonjour !

    RépondreSupprimer
  12. Nicolas : pour Marchais, il me semble l'avoir vu en personne dire cette réplique…
    Mais bon, la mémoire à 42 ans, hein :-))

    RépondreSupprimer
  13. Je ne sais plus laquelle mais une célèbre réplique attribuée à Marchais n'est pas de lui. Je crois bien que c'était "oui mais c'est ma réponse".

    RépondreSupprimer
  14. le Père des Castors.27 avril, 2009 19:32

    La phrase "Taisez vous Elkabach " est selon moi aussi de Marchais.
    Pour la phrase "Josiane, fais les valises " j'ai un doute...

    RépondreSupprimer
  15. @ Olivier P.
    Et pour cause j'ai mélangé les pinceaux pourtant, aux dires de certains, je suis douée
    pour les créations artistiques... (lol)
    @ pour les autres
    Et puis, messieurs, même si je laisse peu de coms (y a-t-il un "s" à ce truc-là quelqu'un pourrait-il me le dire sans m'envoyer sur Wikipédia) je passe vous lire de temps en temps...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !